Usine de production de radioéléments artificiels (CIS bio international)

L’Usine de production de radioéléments artificiels (UPRA) constitue l’INB 29. Elle a été mise en service en 1964 par le CEA sur le site de Saclay, qui créa en 1990 la filiale CIS bio international, l’actuel exploitant. Cette filiale fut rachetée, à partir du début des années 2000, par plusieurs sociétés spécialisées dans la médecine nucléaire. En 2017, la maison mère de CIS bio international a fait l’acquisition de Mallinckrodt Nuclear Medecine LCC, pour former aujourd’hui le groupe Curium, qui possède trois sites de production (États‑Unis, France et Pays‑Bas).

En bref

159

Lettres de suite d'inspection

5

Consultations du public

55

Avis d'incidents

78

Rêglementation

Réglementation

Voir aussi:

 

78 textes

Publié le 23/07/2009

DÉCISIONS DE L'ASN

Décision n° 2009-DC-0145 du 16 juillet 2009 de l'ASN

Décision n° 2009-DC-0145 du 16 juillet 2009 de l'Autorité de sûreté nucléaire portant prescriptions techniques pour l'installation nucléaire de base n° 29, dénommée UPRA, exploitée par CIS bio international sur le territoire de la commune de Saclay (Essonne)

Publié le 07/04/2009

DÉCISIONS DE L'ASN

Décision n° 2009-DC-0137 du 7 avril 2009 de l’ASN

Décision n° 2009-DC-0137 du 7 avril 2009 de l’Autorité de sûreté nucléaire portant prescriptions techniques pour l’installation nucléaire de base n° 29, dénommée UPRA, exploitée par CIS bio international sur le territoire de la commune de Saclay (Essonne)

Publié le 06/10/2009

AVIS DE L'ASN

Avis n° 2007-AV-0023 du 4 avril 2007 de l'ASN

Avis n° 2007-AV-0023 du 4 avril 2007 de l'Autorité de sûreté nucléaire sur le projet de décret autorisant la société CIS bio international à exploiter, sur le territoire de la commune de Saclay, l'installation nucléaire de base n°29, dénommée UPRA, précédemment exploitée par le CEA