Commentaires des internautes - 2

Dans un esprit de transparence, l'ASN a souhaité publier l'ensemble des contributions adressées par les internautes (à l'exception de celles portant atteinte à la dignité des personnes).

< Contributions précédentes | Contributions suivantes >

Magali B. :

Je tiens à signaler que cette consultation est une bonne idée. Ce texte relate une belle théorie qui me semble éloignée de la réalité (recherche filière d'élimination des déchets exotiques ou historiques qui n'aboutissent pas, retard récurrent dans les études préalables au démantèlement, etc) Par ailleurs, est il raisonnable de laisser une porte ouverte à l'exploitant qui permettrait à celui-ci de ne pas réaliser l'assainissement de ses installations (et de générer des risques).

Déposé le : 27/05/2008

Robert C. :

une consultation publique s'impose si la france ne veut pas étre assimilée à une république bananière....

Déposé le : 27/05/2008

Jean-Claude A. :

Dans votre document, vous omettez un argument de poids pour le démantèlement immédiat. Comment ne pas réveiller une forte opposition à la construction de nouvelles centrales nucléaires si les riverains et les élus voient qu'ils devront vivre des décennies ou ad vitam eternam à coté d'un cimetière industriel en zone interdite. Face à celui-ci les risques de dissémination radioactive du démantèlement immédiat pèse sans doute fort peu … Le choix du démantèlement est inséparable de celui des techniques de retraitements et de stockage choisies. Prendre une décision sans voir les implications qu'elle aura pour le retraitement, le stockage et la dissémination et sans en informer les citoyens, serait malhonnête.

 Déposé le : 27/05/2008

Alain G. :

A quand la vérité sur le réel coût financier du démantèlement des centrales nucléaires? Dans l'attente de votre réponse. Energiquement vôtre .

Déposé le : 26/05/2008

Marianne B. :

La question est trop cruciale : un véritable débat public national s'impose

Déposé le : 26/05/2008

Bernard G. :

L'utilisation de l'énergie d'origine nucléaire est un danger immense pour nous tous, ainsi que pour les générations futures, pour des millions d'années !!! Comment pouvons-nous être aussi stupides, inconscients et égoïstes pour accepter de prendre et de faire prendre un tel risque à l'ensemble de la communauté humaine et, au-delà, à la vie même sur terre ??? Une seule chose à faire, démanteler toutes les installations déjà construites et ne plus en construire aucune, quelle qu'en soit la finalité.

Déposé le : 26/05/2008

Guy L. :

Bonjour, Il me semble que le sujet du nucleaire est trop important, pour qu'une fois de plus les décideurs évitent un vrai débat national. Ce débat animé par des personnes réellement indépendantes devra avoir les moyens de l'enjeu. Des moyens à la mesure des campagnes de pub d'AREVA par exemple. (pub pour quoi faire d'ailleurs ? pour vendre une centrale au téléspectateur ou pour endormir la méfiance du citoyen ?) Un débat ce n'est pas une consultation qui permettrait aux décideurs liés à l'industrie du nucleaire de dire nous avons fait notre devoir, nous vous avons écouté, mais nous décidons seuls comme d'habitude, car nous nous savons ce qui est bien pour vous pauvres ignares. Un débat doit permettre à chacun de s'exprimer et toutes les infos doivent passer même si elles touchent à des sujets sensibles, puisque la santé et l'avenir des générations futures sont en jeu. Le démantèlement des installations nucleaires devrait répondre au principe de précaution le plus strict même si son coût engage EDF au plus haut point. Espérons, d'aillleurs, qu'une fois de plus ce n'est pas la population qui sera le dindon de la farce et que le prix sera imputé aux exploitants. Attendant l'ouverture de ce débat ,je vous adresse mes salutations.

Déposé le : 25/05/2008

M. C. :

Quelle surprise ! Pourtant, l'avis des citoyens n'intéressait personne lorsqu'il s'est agi d'engager la France dans l'énergie nucléaire. De même, notre avis n'est pas écouté quand il est question de vendre des centrales à l'étranger. Pourtant, une majorité de français, si elle n'est pas totalement contre l'énergie nucléaire, a bien conscience des risques , des contraintes et des questions sans réponse engendrées par ce mode de production d'énergie. Quelle planète voulons-nous léguer à nos enfants ?

Déposé le : 25/05/2008

Mme. S. :

Voici, au seul niveau européen, un petit rappel pouvant intéresser les internautes : - pays ayant renoncé au nucléaire : Autriche, Danemark, Grèce, Irlande, Italie, Norvège, Portugal - pays en cours de sortie : Belgique, Allemagne, Pays-Bas, Suède - pays sans projet de relance du nucléaire : Grande-Bretagne, Espagne, Suisse - pays le plus nucléarisé : France ... Alors à quand un référendum en France sur le nucléaire ?

Déposé le : 25/05/2008

Michel D. :

Bonjour, L'instauration d'un débat public national sur le démantèlement s'impose. Un vrai débat, pas comme celui de la filière EPR, c'est à dire avec la participation massive non seulement d'EDF, des retraités d'EDF, d'Areva mais aussi des Associations de consommateurs, de Sortir du Nucléaire, de Greenpeace, des syndicats etc. Je suis personnellement opposé à l'utilisation du nucléaire civil et militaire, pas seulement en France. Entre les risques d'accidents, d'attentats (avion contre centrale nucléaire), le stockage des déchets et les effets sur la santé à proximité des installations, le compte est bon pour un petit moratoire de 1000 ans sur la filière. Je ne parle pas de notre illusoire indépendance énergétique, car l'uranium est importé. Le nucléaire ne peut pas rester hors champ de la démocratie. Le débat public national sur le démantèlement doit être ouvert. Cordialement

Déposé le : 25/05/2008

Jerôme B. :

Il semble nécessaire de mener une réflexion d'ensemble sur le démantèlement des installations nucléaires pour, en particulier, éclairer les points suivants : - Doit-on démanteler rapidement, en différé, ou choisir le confinement ? Sans préjuger de la réponse collective, élaborée démocratiquement, le démantèlement immédiat semble préférable, de manière à préparer dès que possible la sortie du nucléaire et la conversion aux énergies renouvelables. - Quel sera l'impact immédiat et à long terme sur la santé, quelle est l'estimation de la dosimétrie reçue ? - Quels moyens de contrôles indépendants de l'exploitant nucléaire seront-ils définis ? - Des études épidémiologiques sont-elles envisagées ? - Quel sera le devenir des déchets radioactifs (hors combustibles irradiés) : manipulation, transport, devenir à long terme ? - Quels coûts pour un programme de démantèlement ? (Les provisions financières, actuellement reconnues comme « embryonnaires » par la Cour des Comptes, ne seront pas suffisantes : et le prix du kwh nucléaire ne reflète toujours pas le coût total, de la production au démantèlement, sans mentionner les "externalités") Je pense que les démantèlements ne doivent pas se faire site par site, selon des stratégies variables et confidentielles. Je vous demande donc l'organisation d'un débat public national sur la question du démantèlement des installations nucléaires, relayé par des débats publics sur chaque site concerné par un démantèlement avant toute décision ou enquête publique. De ce point de vue, la consultation que vous lancez, et dont je vous remercie, sur cette question, ne peut en aucun cas dispenser de la tenue de ces débats publics. Sous l'égide des citoyens français, avec l'appui de professionnels reconnus, chacun pensant aux générations futures, il faut travailler à abandonner l'énergie nucléaire et préserver la planète en utilisant de manière raisonnée ses ressources énergétiques renouvelables.

Déposé le : 24/05/2008

M. V. :

Je n'arriverai jamais à comprendre comment des gens, sensés être sensés, se sont lancé dans cette folie atomique. Aujourd'hui, ne me sentant comme la plupart que très peu compétant en la matière, je ne peux que mettre mon seul espoir et toute ma confiance dans des associations comme "sortir du nucléaire" pour amorcer le demi-tour chaque jour plus urgent. Mon avis sera donc le même que celui de ces gens qui me paraissent seuls vraiment sérieux et indépendants sur le sujet. De n'importe quel bord, seul un gouvernement qui montrera le courage de nous sortir du gouffre pourra avoir ma reconnaissance.

Déposé le : 24/05/2008

Dominique B.:

malheureusement la production d'energie nucleaire est une activité industrielle tres dangereuse administre par l'etat ,comme l'armee ,la defense nationale, toutefois en tant que citoyen d'une societe democratique je tiens a apporter les commentaires suivant: le demantelement des installations doit etre entrepris avec toute les precautions de rigueur preservant la securite ,la respectabilite et l'honorabilite de chaque citoyen francais qui sont l'origine de la republique ,de plus l'ideal serait que toutes les personnes ayant des responsabilites decisionnels et appartenant a l'etat sur le sujet de l'industrie nucleaire aie l"interdiction de consommer de l'alcool durant leur service (mandat)aupres de l'etat avec les sanctions afferentes merci de l'ouverture et de la collecte des avis de ANS

Déposé le : 24/05/2008

Julien J. :

Ce démantelement concerne chacun de nous, car elle a des conséquences sur notre santé, notre environnement pour des siècles, et notre portefeuille, car le coût de destruction et de stockage des matériaux et produits contaminés ont été sous-estimés, sous-évalués pour argumenter le prix "compétitif" de l'électricité nucléaire. Qui paiera????? Qui contrôlera????? De fausses questions car tout le monde connait les vraies réponses: la privatisation des profits et la socialisation des risques et des banqueroutes. LE PROBLEME comme toujours est celui du DENI DE DEMOCRATIE. Le système du profit exponentiel pour une micrale minorité contre l'intéret commun de tous les citoyens. Cela montre un autre gros problème, celui des lobbies. Un lobby financier (qui représente quelques centaines de personnes) ne doit pas avoir le dessus sur un lobby de citoyens (représentant plusieurs centaines de milliers de personnes). La démocratie c'est 1 homme/1 voix. Ainsi si nous vivions dans une démocratie le lobby citoyen devrait avoir le dessus! Citoyennement

Déposé le : 24/05/2008

Jean-François R. :

Le démantèlement immédiat de toutes les installations nucléaires, en activité ou non, doit être le choix retenu. Plus vite le sol de la France sera libéré de ces dangereux produits du nucléaire et mieux cela sera!

Déposé le : 24/05/2008

Jean-François et Thérèse B. :

Un débat public nous semble incontournable sur le démantèlement des centrales en fin de vie pour que soient affichées les conséquences réelles de la production nucléaire d'électricité, avec des informations fournies par des institutions libres de toute pression et contrôlable par les citoyens, sur des points comme le coût (qui semble s'avérer très au delà des estimations et provisions réalisées), les méthodes de traitement des déchets (qui aujourd'hui prennent la forme d'un cadeau empoisonné pour les générations futures), afin d'arriver à une comparaison réellement objective qui prenne en compte toute la filière (construction, production et démantèlement), tant sur le plan financier qu'environnemental et sanitaire, et donne toute leurs chances aux différents modes de production, y compris ceux décentralisés, qui certes, peuvent faire perdre un peu de leur pouvoir aux actionnaires dirigeants.

Déposé le : 24/05/2008

< Contributions précédentes | Contributions suivantes >

Date de la dernière mise à jour : 12/02/2015