Contrôle n°173 - L'utilisation de sources radioactives dans l'industrie et la recherche

Publié le 15/12/2006

Tous publics

Depuis une cinquantaine d'années, les rayonnements ionisants sont de plus en plus utilisés pour des applications dans l'industrie et la recherche. En France, on compte ainsi près de 5400 utilisateurs de sources radioactives dans ces deux domaines.

Récemment, plusieurs incidents graves de radioprotection sont survenus à l'étranger, notamment dans le domaine de la gammagraphie, mettant en lumière des insuffisances importantes dans la rigueur d'utilisation des sources radioactives.

Même si dans la plupart des cas, l'utilisation des sources radioactives présente des risques très limités, la diversité des utilisateurs et des applications rend la situation très complexe. Les utilisateurs sont plus ou moins sensibilisés à la radioprotection, ce qui pose des problèmes de « justification » (au sens des 3 principes de radioprotection : optimisation, justification et limitation), de qualification et de formation des intervenants, ainsi que de mise en place de l'organisation et des moyens consacrés à la radioprotection. Enfin, un suivi efficace des sources, de leur fabrication à leur élimination, en passant par leur utilisation, est indispensable.

Contrôle a donc décidé de faire le point sur ce sujet qui nous touche au quotidien dans de multiples applications, insoupçonnées par la plupart d'entre nous.

Contrôle dresse tout d'abord le panorama de l'utilisation des sources radioactives dans l'industrie et la recherche en France. L'ASN présente la réglementation en vigueur et ses actions de contrôle. Contrôle donne ensuite la parole aux utilisateurs de sources radioactives, qui dressent le panorama des applications dans l'industrie et la recherche et des difficultés concrètes qu'ils peuvent rencontrer.

Sont également abordées dans ce numéro les problématiques des mouvements de sources radioactives (transport, import-export, changement de propriétaire, …) et de leur traçabilité, de la fin de vie des sources et notamment de son financement, des sources perdues ou volées qui constituent un danger potentiel d'exposition accidentelle.

Le prochain numéro de Contrôle, qui paraîtra en février 2007, portera sur le transport de matières radioactives.

La rédaction

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021