La revue Contrôle

Lancée en 1994, la revue Contrôle a succédé au Bulletin sur la sûreté nucléaire (BSN), lui-même né, au lendemain de la catastrophe de Tchernobyl, de la nécessité de diffuser auprès du public une information fiable et transparente sur la sûreté des installations nucléaires. La revue Contrôle traite aujourd’hui de l’approche technique et scientifique de la sûreté nucléaire et de la radioprotection. Répondant aux demandes toujours plus affirmées du public de disposer d’une information technique et juridique à la fois neutre et sûre, la revue de l’ASN est aussi le lieu du débat, de l’analyse fine des problématiques, de la mémoire et du retour d’expérience. La position de l’ASN est exprimée de manière systématique sur chacun des sujets traités.

101 publications

Publié le 04/11/2015

Contrôle n°199 - Les enjeux du démantèlement - Mise à jour des normes de base en radioprotection - L’approche HERCA/WENRA

Si la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte (loi TECV) promulguée cet été n’a pas vocation à traiter uniquement des questions nucléaires - elle n’en demeure pas moins porteuse de nombreuses avancées pour la sûreté nucléaire et la radioprotection et leur contrôle : renforcement de la transparence et de l’information du public, formalisation du système dual de contrôle, gradation du pouvoir de sanction de l’ASN.

Publié le 07/11/2012

Contrôle n°195 - La gestion des sites et sols pollués par de la radioactivité

Dès 2002 lors de la création de la DGSNR, l’ASN a été chargée de la gestion des sites pollués radioactifs. Dix ans après les premières interventions réalisées sur l’ancien site des réveils Bayard à Saint-Nicolas d’Aliermont (76), il apparaissait nécessaire d’établir un premier état des lieux des pratiques nationales et internationales, d’identifier les difficultés majeures et les évolutions à apporter. C’est dans ce cadre que l’ASN a organisé conjointement avec le ministère en charge de l’écologie le premier colloque national “Contamination radioactive : quelles actions pour les sites pollués ?”. Ce colloque du 4 mai 2004, a montré les difficultés techniques, financières, psychologiques de ce sujet. Différentes actions ont cependant été engagées pour permettre une gestion encore plus transparente et efficace de ces pollutions, qui sont pour beaucoup d’entre elles un héritage lourd à porter de pratiques passées.

Publié le 28/06/2012

Contrôle n°194 - Extraits du Rapport de l’ASN sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2011

L’Autorité de sûreté nucléaire présente son Rapport sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2011.
Ce rapport est prévu par l’article 7 de la loi du 13 juin 2006 relative à la transparence et à la sécurité en matière nucléaire désormais intégrée dans le code de l’environnement (article L. 592-31).
Il a été remis au Président de la République, au Premier ministre et aux Présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale, en application de l’article 7 de la loi précitée

Publié le 02/04/2012

Contrôle n°193 - La sûreté des transports de substances radioactives

L’ASN a été chargée le 12 juin 1997 du suivi de la réglementation de la sûreté des transports de substances radioactives et du contrôle de son application. Les premières années ont été consacrées à faire évoluer l’organisation du contrôle des transports pour la rapprocher de celle existant pour la sûreté des installations nucléaires, avec l’appui de l’Institut de protection et de sûreté nucléaire (IPSN), devenu en 2002 l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).

Publié le 06/07/2011

Contrôle n°192 - Imagerie médicale - maîtriser les expositions aux rayonnements ionisants

L’ASN assure le contrôle des applications médicales des rayonnements ionisants depuis près de 10 ans. Après avoir mis en place une réglementation entièrement nouvelle dans le domaine de la radioprotection des patients (2000-2005), elle a su dès 2007 recentrer son programme d’inspections sur la sécurité des soins en radiothérapie.
A partir de 2008, l’ASN a exploré la radiologie interventionnelle et les différents actes qui, de plus en plus, font appel aux rayonnements ionisants pour guider le geste médical (en chirurgie, cardiologie, ou neurologie par exemple).