Non-respect de la conduite à tenir prescrites par les spécifications techniques d’exploitation

Publié le 29/10/2009

Centrale nucléaire de Cattenom Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 22 octobre 2009, alors que le réacteur n°1 était en fonctionnement, la conduite à tenir prévue par les spécifications techniques d’exploitation (STE) et liée à l’indisponibilité d’une chaîne de mesure neutronique de puissance n’a pas été respectée par l’exploitant.

Pour mesurer la puissance nucléaire et connaître sa répartition spatiale dans le cœur du réacteur, l’exploitant dispose de deux matériels : les chaînes neutroniques de puissance situées à l’extérieur de la cuve et l’instrumentation interne du cœur constituée de détecteurs de mesure de flux neutronique. Ces détecteurs, introduits ponctuellement dans le cœur du réacteur, permettent de réaliser une cartographie de la répartition de la puissance dans le cœur.

En cas d’indisponibilité d’une chaîne neutronique de puissance, la conduite à tenir prévue dans les STE demande de réaliser une carte de flux neutronique sous 8 heures puis toutes les 12 heures.

Le 22 octobre 2009, alors qu’une des chaînes neutroniques de puissance était indisponible et suite à un défaut matériel, la carte de flux neutronique a été réalisée 2 heures après le délai maximum autorisé par les STE.

En raison du non-respect de la conduite à tenir lors de l’indisponibilité temporaire d’une chaîne de mesure neutronique de puissance, cet incident a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie