Intégrité de l'enceinte de confinement du réacteur non conforme

Publié le 25/06/2007

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 9 mai 2007, alors que le réacteur n° 4 était à l'arrêt et que les opérations de lessivage chimique des générateurs de vapeur étaient en préparation, il a été constaté qu'un matériel permettant d'assurer l'étanchéité de l'enceinte de confinement du bâtiment réacteur était manquant.

L'enceinte de confinement du réacteur est un bâtiment en béton à l'intérieur duquel se trouvent la cuve, le coeur du réacteur, les générateurs de vapeur et le pressuriseur. Elle constitue la dernière des trois barrières existant entre les produits radioactifs contenus dans le coeur du réacteur et l'environnement (la première barrière est la gaine du combustible, la deuxième est le circuit primaire).

Lors des opérations de surveillance de l'état des tubes des générateurs de vapeur, l'utilisation de certains équipements de contrôle nécessite le passage de câbles à travers l'enceinte de confinement. Afin d'assurer l'intégrité de cette enceinte tout en permettant le passage des câbles, le 2 mai, un dispositif composé de plusieurs blocs de jonctions électriques a été mis en place au niveau de la traversée. Lors d'un contrôle, le 9 mai, un de ces blocs a été détecté absent. L'intégrité de l'enceinte a alors été déclarée non conforme aux spécifications techniques d'exploitation. Le site a remis en conformité le dispositif dans la journée.

Cet incident n'a pas eu de conséquences réelles pour les personnes et l'environnement. Toutefois, en raison de l'état momentanément dégradé de la troisième barrière, cet incident a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie