Épandage de 500 kg de poudre uranifère dans un atelier de l'usine de COMURHEX

Publié le 22/02/2000

Usine de préparation d'hexaflorure d'uranium (Comurhex) Transformation de substances radioactives - Comurhex

Le 22 février, à 9h15, environ 500 kg de poudre uranifère se sont déversés hors du dispositif d'alimentation d'un broyeur lors de son chargement. L'opération concernait le recyclage de résidus du procédé de fluoration mis en oeuvre dans l'atelier de conversion d'uranium naturel en hexafluorure. L'hexafluorure est le composé employé pour enrichir l'uranium en isotope fissile afin de pouvoir l'utiliser comme combustible de réacteur nucléaire.

L'épandage s'est produit lors du retrait de la bride d'obturation du fond du conteneur de récupération de la poudre de résidus. La vidange de ce conteneur est normalement assurée par une vanne qui n'était pas totalement fermée lors du retrait de la bride. La poudre a ainsi pu s'écouler de manière mal contrôlée sur le plancher haut de l'atelier.

Les deux opérateurs qui réalisaient le chargement du broyeur étaient équipés de tenues de protection et de masques. Ils ont immédiatement fait l'objet de contrôles radiologiques, en présence du médecin du travail. Ces contrôles se sont révélés négatifs.

L'exploitant a fait procéder au nettoyage et à la décontamination de l'atelier, sans l'arrêter. La situation est redevenue normale à 18h.

Aucune contamination n'a été détectée à l'extérieur de l'atelier.

La DRIRE procèdera sous peu à une inspection pour vérifier la conformité de l'atelier à la réglementation sur la radioprotection et s'assurer des mesures palliatives prises par COMURHEX suite à cet incident.

Un tel événement, s'il était intervenu dans une INB, serait classé au niveau 0 dans l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 0

Écart