Découverte d’une source radioactive non répertoriée au LPC

Publié le 28/11/2011

Laboratoire de purification chimique (LPC) Transformation de substances radioactives - CEA

Le 14 novembre 2011, le CEA a déclaré à l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) la découverte d’une source radioactive dans l’installation nucléaire de base LPC non répertoriée.

Il s’agit d’une source de radium 226 servant à la vérification du bon fonctionnement du matériel de radioprotection. Son activité est évaluée à 12 300 Bq par l’exploitant et est réglementée par le code de la santé publique. Cette source doit notamment être répertoriée dans un inventaire spécifique, répondre à des contrôles périodiques et être suivie en cas de mouvement.

Cet évènement n’a cependant entraîné aucune conséquence sur la sécurité des personnes ou l’environnement, la source étant scellée et le débit de dose au contact faible.

Cet évènement présente néanmoins un caractère répétitif, le CEA ayant déclaré le 4 mars 2011 à l’ASN l’identification de sources radioactives non répertoriées dans l’inventaire du centre de Cadarache. Cette déclaration résultait de la mise en œuvre du plan d’actions spécifique demandé par l’ASN à la suite de l’inspection du 28 octobre 2009 sur le thème de la gestion des sources radioactives et de l’évènement significatif déclaré le 12 mai 2009.

En raison du caractère répétitif de ce dysfonctionnement dans la gestion des sources radioactives, cet évènement a été classé au niveau 1 de l’échelle internationale des événements nucléaires (INES), graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité.

Pour en savoir plus :

Date de la dernière mise à jour : 17/01/2014