Découverte au terminal ferroviaire de Valognes (Manche) d'une contamination surfacique sur un colis chargé de combustible usé provenant de la centrale nucléaire de Golfech.

Publié le 18/10/2005

Centrale nucléaire de Golfech Réacteurs de 1300 MWe - EDF

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée, le 10 octobre 2005, de la découverte d'une contamination sur un colis chargé de combustible usé au terminal ferroviaire de Valognes.

Le 5 octobre 2005, deux colis chargés de combustible usé transportés sur des wagons scellés ont quitté la centrale nucléaire de Golfech à destination du centre de retraitement de La Hague via le terminal ferroviaire de Valognes.

Conformément aux procédures, des contrôles radiologiques sont effectués successivement par la centrale nucléaire et par un organisme indépendant avant le départ du convoi. Aucun point de contamination supérieur aux limites réglementaires n'a été relevé à cette occasion.

Ces mêmes procédures imposent un contrôle radiologique à l'arrivée du convoi au terminal de Valognes, avant toute manipulation de l'emballage nécessaire à son transfert sur une remorque routière. Lors de ce dernier contrôle, un point de contamination supérieur aux limites réglementaires a été détecté sur un colis, dans une zone inaccessible durant le transport. Aussitôt détectée, cette zone a été assainie.

Il n'y a eu aucune conséquence pour l'environnement, le personnel ou le public.

Des analyses sont en cours afin de déterminer les causes de cet événement.

En raison du niveau de contamination surfacique relevé sur l'emballage, l'ASN a décidé, sur proposition de la centrale nucléaire de Golfech, de classer cet événement au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie