Débordement de la piscine du bâtiment réacteur

Publié le 21/06/2010

Centrale nucléaire de Paluel Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 03 juin 2010, alors que le réacteur n° 4 était à l’arrêt, la mauvaise configuration d’une vanne a conduit à un débordement d’eau borée de la piscine du bâtiment réacteur.

La piscine du bâtiment réacteur est remplie d’eau borée et comporte notamment deux grands bassins indépendants qui contiennent la cuve et les éléments internes à la cuve lors des arrêts pour rechargement.

La piscine du bâtiment combustible, où sont entreposés les assemblages combustibles avant leur chargement dans le cœur ou avant leur évacuation pour traitement, et celle du bâtiment réacteur sont reliées par le tube de transfert par lequel transitent les éléments combustibles. Pour préparer le déchargement du combustible, les compartiments de transfert de chacune des deux piscines doivent être remplis.

Le 3 juin 2010, lors du remplissage des compartiments de transfert, une vanne est restée ouverte, ce qui a occasionné le remplissage de la piscine du bâtiment réacteur et son débordement.

Environ 35 m3 d’eau se sont déversés dans certains locaux du bâtiment réacteur, ce qui a nécessité des actions de décontamination.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur le personnel, ni sur l’environnement, les effluents ayant été collectés. Il a été classé au niveau 0 de l'échelle internationale des événements nucléaires INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 0

Écart