Non-respect d’un critère défini par les règles générales d’exploitation - Réacteur n°5

Publié le 05/10/2009

Centrale nucléaire du Bugey Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 17 septembre 2009, alors que le réacteur n°5 était en fonctionnement, l'exploitant de la centrale nucléaire du Bugey n’a pas respecté le critère de débit de fuite du circuit primaire.


Sur un réacteur à eau pressurisée, le refroidissement du combustible est assuré par un circuit primaire fermé contenant de l'eau sous pression. Un circuit annexe connecté au circuit primaire, le circuit d'échantillonnage, permet de connaître les caractéristiques chimiques des fluides des différents circuits en permettent des prélèvements à l’extérieur de l’enceinte de confinement.


Le 17 septembre 2009, afin de procéder à un prélèvement d’eau sur le circuit primaire, un intervenant a ouvert une vanne du circuit d’échantillonnage. A l’issu de son activité, l’intervenant a ouvert une seconde vanne du circuit d’échantillonnage afin de procéder à un rinçage d’un appareil de mesure de l’hydrogène dans le circuit primaire. Cette manœuvre, qui n’était pas prévue, a conduit à un débit d’eau du circuit primaire vers le circuit d’échantillonnage, supérieur au critère fixé dans les règles générales d’exploitation.


Dès la détection du mouvement d’eau, l’exploitant a procédé à la fermeture des vannes du circuit d’échantilonnage concernées.


Cet événement n’a eu de conséquence ni sur les personnes ni sur l’environnement.


En raison du non-respect d’un critère défini par les règles générales d’exploitation, l’événement a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.


Date de la dernière mise à jour : 17/01/2014