Perte ou vol d’une source radioactive scellée

Publié le 18/04/2018

Centre hospitalier universitaire (CHU) de Besançon 25000 Besançon

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée le 4 avril 2018 d’un événement significatif en radioprotection (ESR) relatif à la perte ou au vol d’une source radioactive scellée de Cobalt 57 au CHU de Besançon (25).

Cette source de cobalt 57 est utilisée à des fins de repérage anatomique lors des examens de médecine nucléaire. Sa disparition a été constatée le 28 mars 2018 par les manipulateurs du service. Elle se présente sous la forme d’un crayon en aluminium anodisé de couleur rouge vissé sur un socle de métal en laiton de couleur doré.

Les recherches effectuées par l’équipe du service de médecine nucléaire pour la retrouver sont restées sans résultat.

L’activité de cette source de Cobalt 57, fabriquée en 2018, est d’environ 3,15 MBq. Bien que cette source présente un risque d’exposition radiologique faible au-delà d’un mètre de distance, elle serait susceptible de provoquer une brûlure en cas de contact prolongé.

Si vous trouvez cette source, il convient de prévenir :

les sapeurs-pompiers en premier lieu au 18 ou 112,

puis l’ASN au numéro vert suivant 0800 804 135,

et l’Institut de radioprotection et de sureté nucléaire (IRSN) au 01 58 35 95 13.

L’ASN veillera à ce que le CHU de Besançon tire le retour d’expérience de cet incident, notamment en améliorant les procédures des conditions de stockage et la traçabilité des mouvements de sources par les utilisateurs concernés.

Considérant la défaillance des dispositions de surveillance ayant conduit à la perte de cette source, et l’occurrence d’un événement similaire en 2015, l’ASN classe cet événement au niveau 1 de l’échelle INES (échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques, graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité).

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie