Exposition incidentelle d’un travailleur classée au niveau 2 de l’échelle INES - CEA Grenoble (Isère)

Publié le 05/09/2013 à 18:17

Communiqué de presse

Le CEA de Grenoble et la société D&S ont déclaré à l’ASN, le 3 septembre 2013, l’exposition incidentelle d’un travailleur de l’entreprise D&S, intervenant en tant que prestataire du CEA.Cette exposition s’est produite le 23 août 2013 lors d’une opération de tri de déchets et de gravats faiblement radioactifs au Laboratoire d’analyse des matériaux activés (LAMA), en cours de démantèlement.

L’ASN procédera dans les prochains jours à des inspections de la société D&S et du CEA afin de déterminer les circonstances précises de l’événement, de vérifier les conditions de l’intervention et de déterminer les causes de l’exposition. L’expertise par l’IRSN du dosimètre passif1 de l’intervenant a mis en évidence un dépassement de limite réglementaire2.

L’intervenant fait l'objet du suivi médical particulier prévu dans ce cas.En raison du dépassement d’une limite réglementaire de dose pour un intervenant, cet événement a été classé provisoirement au niveau 2 de l’échelle internationale de gravité des événements nucléaires et radiologiques (INES), graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité.

L'incident a été requalifié, après examen, en incident de niveau 1 de l'échelle INES : consulter l'avis publié par l'ASN le 5 mars 2014.

  Contact presse : Evangelia Petit, chef du service presse, tél 01 46 16 41 42 - evangelia.petit@asn.fr

 

1. Tout travailleur potentiellement exposé aux rayonnements ionisants doit bénéficier d’un suivi dosimétrique adapté au poste de travail assuré par des moyens de mesures individuels, appelés « dosimètres passifs ». La dose reçue par cet équipement est calculée a posteriori après son analyse, qui nécessite quelques jours

2. Pour les travailleurs susceptibles d’être exposés aux rayonnements ionisants lors de leur activité professionnelle, les limites réglementaires annuelles de doses sont, pour douze mois consécutifs, de 20 millisieverts pour le corps entier et de 500 millisieverts pour les extrémités du corps et pour toute surface d’un cm2 de peau.

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017