Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n° 1

Publié le 16/08/2010

Le réacteur n°1 de la centrale nucléaire du Tricastin a été arrêté, pour maintenance et rechargement en combustible, du 3 juillet au 12 août 2010.

Les principaux chantiers réalisés à l'occasion de cet arrêt et contrôlés par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • remise en conformité des butées des supports des lignes de vapeur ;
  • changement de 7 grappes de commande sur critère d’age ;
  • contrôle des joints des pompes primaires, des pompes d’injection de sécurité ainsi que des pompes d’alimentation de secours des générateurs de vapeur ;
  • changement de capteurs importants pour la sûreté
  • contrôle et remise en état, le cas échéant, de soupapes, vannes et clapets importants pour la sûreté sur le circuit primaire principal et le circuit secondaire principal ;

Pendant cet arrêt, l'ASN a procédé à 2 inspections inopinées qui portaient principalement sur le respect des exigences en matière de sûreté, de radioprotection et de sécurité des personnes.

Trois événements significatifs relevant du domaine de la sûreté et un relevant du domaine de la radioprotection, liés aux interventions réalisées au cours de cet arrêt, ont été déclarés. Ils sont classés tous les quatre au niveau « 0 » de l’échelle INES.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués durant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné le 30 juillet 2010 son accord au redémarrage du réacteur n°1 de la centrale nucléaire du Tricastin.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 03/07/2010

Date de redémarrage : 12/08/2010