Faible exposition à des rayonnements ionisants de douze travailleurs au sein de la société PAM Saint-Gobain à Foug (57)

Publié le 14/08/2009

PAM Saint-Gobain 54570 Foug

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée le 31 juillet 2009 par la société PAM Saint-Gobain de l'exposition à des rayonnements ionisants de douze salariés, dont deux extérieurs à l’entreprise.
 
Cette exposition est survenue à l’usine de Foug (54) du 22 au 24 juillet 2009 à l’occasion de plusieurs interventions successives de formation et de maintenance à l’intérieur d’un cubilot (four métallique d’une hauteur de 8m et d’un diamètre de 1,5m), alors que la source radioactive de cobalt 60 contenue dans l’appareil servant à mesurer le niveau de remplissage de ce cubilot n’avait pas été placée en position de sécurité.
 
L’origine de cet incident est liée à la non mise en œuvre de la procédure de mise en sécurité de la source radioactive du fait d’une configuration inhabituelle des interventions réalisées sur le cubilot.
L’incident a été découvert le 29 juillet 2009 à l’occasion d’un audit interne de sécurité sans lien avec les faits.
 
A partir des mesures effectuées après l’exposition, l’industriel a estimé les doses maximales susceptibles d’avoir été reçues entre 0,1 et 0,4 millisievert selon les personnes exposées, ce qui est inférieur à la limite de dose réglementaire d'exposition pour le public fixée à 1 millisievert par an.
 
 L'ASN rappelle que toute intervention à proximité de ce type d’appareil nécessite préalablement une occultation systématique de la source conformément aux préconisations du fournisseur.
 
 
Compte tenu de l’absence de dispositifs organisationnel et matériel adéquats, l'ASN classe cet incident au niveau 1 de l'échelle INES des événements relatifs à la radioprotection qui compte 8 niveaux.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie