Suites de l'incident de l'usine de SOCATRI : l'ASN maintient un dispositif de surveillance dans la région du Tricastin après la levée des mesures de restriction d'usage d'eau

Publié le 23/07/2008 à 00:00

Note d'information

Le 21 juillet 2008, l'ASN a indiqué au Préfet de Vaucluse, sur la base de l'avis rendu par l'IRSN et après consultation des différents services de l'Etat, que les restrictions d'usage de l'eau dans la région du Tricastin prévues par l'arrêté préfectoral du 11 juillet 2008 pouvaient être levées moyennant la mise en place d'un plan de surveillance global des eaux de surface et souterraines jusqu'à la fin du mois d'août 2008.
 
A cette fin, le Collège de l'ASN s'est réuni le 22 juillet 2008 pour prendre une décision imposant à SOCATRI la mise en place d'un plan de surveillance étendu par rapport au plan initialement imposé dans la décision ASN du 11 juillet. Ce plan couvre notamment la surveillance des forages d'alimentation en eau potable de particuliers avec de nouvelles fréquences de mesure et couvre une large zone au sud de l'usine de la SOCATRI délimitée à l'est par le canal de Donzère - Mondragon, à l'ouest par le Rhône et au sud par les communes de Bollène, La-Motte-du-Rhône et Mondragon.
 
L'ASN a demandé à l'IRSN de centraliser l'ensemble des mesures effectuées par les différents acteurs et de rendre publics les résultats de cette surveillance (une cartographie et les résultats de mesures sont disponibles sur le site internet de l'IRSN). L'IRSN est également chargé d'alerter l'ASN en cas de détection d'une concentration dans les eaux en uranium supérieure à la valeur guide de l'OMS (15 µg/L) afin que les pouvoirs publics puissent mettre en place des dispositions appropriées.
 
Dans le souci de renforcer sa connaissance de l'impact sur la nappe du Tricastin des activités de la zone industrielle, l'ASN a par ailleurs demandé à AREVA de poursuivre son étude engagée en 2007 concernant la contamination des eaux de la nappe en la complétant par les éléments de la surveillance des forages d'alimentation en eau potable des particuliers.
 
L'ASN rappelle qu'elle impose à tous les exploitants nucléaires des normes de rejets et des modalités de contrôle de l'impact de leurs activités sur l'environnement. Elle s'assure par ses inspections et par des mesures effectuées par des laboratoires indépendants que les exploitants respectent bien les dispositions réglementaires.

 
drapeau-anglais The ASN maintains monitoring measures in the region of Tricastin after the lifting of measures restricting water use

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017