Le développement de la sûreté nucléaire : Indépendance de l’ASN, coopération internationale et construction européenne

Publié le 19/01/2010 à 15:16

Communiqué de presse

A l’occasion de la nouvelle année, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), par la voix de son président M. André-Claude Lacoste, a présenté, le 19 janvier, ses vœux à la presse.

En présence d’une vingtaine de journalistes de la presse nationale et internationale, M. André-Claude Lacoste a fait le point sur l’ASN, son développement, ses relations avec les différents acteurs dans son domaine d’intervention, ainsi que sur ses priorités stratégiques pour 2010.

Il a notamment souligné les points suivants :

  • La loi TSN (transparence et sécurité en matière nucléaire) fixe le cadre et les conditions de jure de la légitimité et du rôle de l’ASN. L’ASN, Autorité administrative indépendante, agit en toute indépendance et considère qu’elle est porteuse de la bonne application des dispositions de la loi TSN. Dans ce but, elle pratique une politique de transparence exigeante (publications des notes d’information, des lettres de suite d’inspection pour les installations nucléaires et la radiothérapie), elle développe ses compétences internes (450 agents ASN), elle cherche à renforcer son indépendance financière, elle rend compte au Parlement et aux citoyens.
  • L’ASN a une politique active de coopération internationale. Elle investit en particulier dans la construction d’un « pôle » européen des Autorités de sûreté et de radioprotection. Le réseau d’Autorités de sûreté et de radioprotection en Europe fonctionne déjà en concertation permanente. Le club Wenra (Western European Nuclear Regulators’ Association), l’élaboration de la directive européenne sur la sûreté nucléaire, le projet de directive européenne sur les déchets, la déclaration commune à l’initiative de la France des trois Autorités de sûreté sur le contrôle-commande du réacteur EPR, le club HERCA (Heads of European Radiation Control Authorities) et la tenue d’une conférence internationale sur la radiothérapie organisée par l’ASN à Versailles en décembre 2009 illustrent la réalité, la valeur ajoutée et les enjeux de cette construction européenne de la sûreté et de la radioprotection.

 L’ASN présentera son rapport « L’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2009 » lors d’une audition ouverte à la presse organisée le 7 avril 2010 par l’Office Parlementaire d'Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPECST).

Contact presse : Evangelia Petit, responsable des relations avec la presse, tél. : 01 40 19 86 61, evangelia.petit@asn.fr

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017