INCIDENT DE CONTAMINATION SUR LE CNPE DE SAINT-ALBAN-SAINT-MAURICE

Publié le 28/02/1999 à 00:00

Communiqué de presse

Jeudi 18 février 1999, lors du repli du chantier de préparation au départ d'un conteneur de combustible usagé du réacteur n° 2 du CNPE de Saint Alban-Saint-Maurice, un agent EDF a été contaminé.

Ce chantier est localisé dans une fosse du bâtiment combustible équipée notamment pour effectuer tous les contrôles d'étanchéité et de décontamination des conteneurs avant que ceux-ci soient déposés sur les wagons pour transport sur le réseau SNCF.

Au fond de cette fosse, l'agent a été contaminé en réalisant une opération de décontamination ne relevant pas de ses attributions et sans être équipé de la protection respiratoire individuelle ventilée requise.

Le portique de contrôle de contamination en sortie du bâtiment combustible a révélé une anomalie, précisée par le service médical d'EDF comme étant une contamination interne de l'ordre du1/10ème de la limite annuelle réglementaire.

Cet agent fait l'objet d'un examen quotidien sous le contrôle de l'Office pour la Protection contre les Rayonnements Ionisants (OPRI), destiné à apprécier la décroissance de la contamination.

L'inspection réalisée par l'Autorité de sûreté le samedi 20 février 1999 a permis de conclure à la mise en oeuvre par EDF d'une action de décontamination sans respecter les règles requises.

Pour ces raisons, l'Autorité de sûreté a donc décidé de classer cet événement en incident significatif de niveau 0 sur l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017