L'ASN, en tant qu'Autorité compétente, répond favorablement à deux demandes d'assistance du Bénin et de la Tunisie

Publié le 07/05/2008 à 00:00

Note d'information

L'ASN a été saisie de deux demandes d'assistance présentées par le Bénin, le 24 avril et la Tunisie, le 30 avril 2008.
 
En application de la convention internationale du 26 septembre 1986 relative à l'assistance en cas d'accident nucléaire ou de situation d'urgence radiologique, signée par la France sous l'égide de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), l'ASN a été désignée « Autorité compétente ».
 
Lorsqu'elle reçoit une demande d'assistance, l'ASN apprécie cette demande en fonction de l'ampleur de l'événement ainsi que des moyens et des capacités françaises d'assistance. L'ASN est  chargée, en liaison avec les administrations et institutions intéressées, d'examiner la demande, de s'assurer que l'assistance pourra être apportée et d'en évaluer le coût.
 
L'ASN décide de la réponse à apporter au pays demandeur, après consultation du ministère des Affaires étrangères et européennes. Elle participe avec l'AIEA et cet État à l'élaboration des actions à engager.
 
 
Les deux événements survenus au mois d'avril concernent :
 
-    la découverte, au Bénin, de deux sources radioactives à l'intérieur d'un navire porte-conteneur. L'ASN a saisi son appui technique, l'IRSN, pour qu'il récupère les sources et les mette en sécurité ;
 
-    l'irradiation accidentelle d'un jeune travailleur tunisien sur un chantier de gammagraphie industrielle ayant entraîné de graves lésions aux mains. L'ASN a coordonné, en lien avec le ministère des Affaires étrangères et européennes et l'IRSN, la prise en charge de la victime qui est arrivée à l'hôpital Percy le 1er mai.

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017