Site Orano du Tricastin

La plate-forme nucléaire Orano Cycle du Tricastin est un site nucléaire spécialisé dans la conversion et l’enrichissement de l’uranium. Il est piloté par une Direction unique, chargée entre autres d’harmoniser les démarches de sûreté, de sécurité, de santé et d’environnement.

Site AREVA du Tricastin
Site AREVA du Tricastin

Le site s’étend sur 650 hectares, deux départements (Drôme et Vaucluse) et 3 communes (Pierrelatte, Saint Paul-Trois-Châteaux et Bollène).

Il est composé de 4 entreprises, filiales du groupe Orano : Orano, EURODIF Production, la Société d’Enrichissement du Tricastin et SOCATRI lesquelles exploitent 6 installations nucléaires de base (INB) et 2 ICPE classées Seveso haut.

TU5

INB 155

Usine W

SEVESO HAUT

Usines de conversion

INB 105 et SEVESO HAUT

ATLAS

INB 176

Georges Besse I

INB 93

Georges Besse II

INB 168

SOCATRI

INB 138

Parcs uranifères du Tricastin

INB 178 et 179

Le site comprend également une INBS placée sous le contrôle de l’Autorité de sûreté nucléaire de défense.

La vie de la plate-forme

AREVA a soumis à l’ASN en 2012 une modification de l’organisation du site nucléaire Orano du Tricastin. Le projet consistait à mutualiser une partie des activités des exploitants nucléaires de la plate-forme Orano du Tricastin. Ainsi les activités « logistique », « laboratoires », « utilités », « effluents et déchets » du site nucléaire Orano du Tricastin ont été mutualisées au sein d’une direction opérationnelle : la direction des services industriels tandis que les fonctions sûreté, sécurité, environnement le sont au sein d’une direction fonctionnelle centralisée appartenant à la direction du site nucléaire Orano du Tricastin.

Le 22 octobre 2013, l’ASN a donné son accord à la mise en place de la direction de la sûreté, en l’assortissant de plusieurs réserves.

Appréciations 2021

À l’issue des inspections qu’elle a conduites en 2021, l’ASN considère que le niveau de sûreté des installations du site Orano du Tricastin est en progrès. L’année 2021 a été marquée par le changement d’exploitant prévu par le projet PEARL, l’exploitant unique de la plateforme Orano Cycle devenant Orano Chimie‑Enrichissement au 1er janvier 2021. L’usine Philippe Coste a trouvé un régime de fonctionnement plus stabilisé. L’ASN a mis à jour ses prescriptions et suivi la poursuite du démarrage des fonctions supports de cette usine. Le nouvel atelier de traitement de déchets Trident de l’INB 138 a également démarré progressivement en 2021. La construction de la nouvelle installation d’entreposage d’uranium de retraitement, dénommée FLEUR, a débuté en parallèle de l’instruction de son autorisation. Enfin, l’ASN a poursuivi l’instruction de la demande d’autorisation de création du futur atelier de maintenance des conteneurs (AMC2). Il prendra le relai de l’atelier existant (AMC), qui doit s’arrêter en 2024. Cette demande d’autorisation a fait l’objet d’une enquête publique du 10 décembre 2021 au 12 janvier 2022.

En 2021, l’ASN a mené une campagne d’inspections inopinées simultanées sur les INB 93, 105, 138, 155, 168 et 178 portant sur les contrôles et essais périodiques (CEP) et la maintenance, dont l’objectif était de vérifier l’organisation d’Orano dans ces domaines. Ainsi, les inspecteurs ont pu assister à plus d’une dizaine de CEP ou d’opérations de maintenance et visiter les magasins de pièces de rechange. Le bilan général de ces inspections est satisfaisant.

Orano a présenté à l’ASN sa stratégie d’évolution du schéma industriel pour la gestion de l’intégralité des effluents liquides du site. L’ASN a mis en place un suivi régulier de la mise en œuvre de cette stratégie, nécessaire pour anticiper les évolutions techniques. Afin de s’assurer de l’avancement du traitement du passif de substances radioactives diverses entreposées sur le site, l’ASN a également demandé à Orano de lui présenter annuellement l’état d’avancement de son plan d’action relatif au traitement de ces substances.

L’ASN veillera également en 2022 à ce qu’Orano améliore son organisation pour analyser la conformité des installations aux textes réglementaires, et progresse encore dans le suivi des engagements pris envers l’ASN.

 

Actualités

Actualités des installations nucléaires du site Orano du Tricastin

Publié le 04/07/2022 à 11:23

Mise à jour des prescriptions de l'installation IARU - Orano Tricastin

L’ASN met à jour l’encadrement des rejets radioactifs et chimiques de l’installation nucléaire de base (INB) 138, dénommée IARU (installation d’assainissement et de récupération de l’uranium), implantée sur le site du Tricastin et exploitée par Orano Chimie-Enrichissement.

Publié le 23/06/2022 à 10:30

Région Auvergne-Rhône-Alpes : sûreté nucléaire et radioprotection en 2021

À l’occasion de la parution du Rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2021, la division territoriale de Lyon de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2021 en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Publié le 14/10/2021 à 11:45

L’ASN valide la poursuite de fonctionnement de l’installation nucléaire TU5

L’exploitant a adressé en novembre 2014 son rapport de conclusions à la suite du réexamen périodique qu’il a mené en application de l’article L. 593‑18 du code de l’environnement.
À l’issue de l’instruction, Orano Chimie-Enrichissement a pris des engagements pour remédier aux anomalies constatées et pour améliorer la protection des intérêts mentionnés à l’article L. 593-1. Considérant que les dispositions de maîtrise des risques et inconvénients mises en œuvre par l’exploitant sont appropriés aux enjeux, l’ASN n’a pas d’objection à la poursuite du fonctionnement de l’INB 155.
Voir les actualités

Lettres de suite d'inspection

Lettres de suite d'inspection des installations nucléaires du site Orano du Tricastin

Voir les lettres de suite d'inspection

Avis d'incidents

Avis d'incident des installations nucléaires du site Orano du Tricastin

Publié le 14/04/2022

Parcs uranifères du Tricastin Entreposage de substances radioactives - Orano Cycle

Transport de substances radioactives – Non-respect d’une règle de maîtrise de criticité

Le 5 avril 2022, la société Orano CE établissement de Pierrelatte, a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), un événement significatif pour le transport de substances radioactives relatif au non-respect d’une règle de maîtrise de la criticité sur un convoi ferroviaire dont elle était destinataire.

Publié le 13/06/2021

Usine de préparation d'hexaflorure d'uranium (Comurhex) Transformation de substances radioactives - Comurhex

Perte de confinement lors du dépotage du contenu d’une citerne

Le 7 juin 2021, une fuite de poudre d’uranium s’est produite dans le hall de dépotage d’une citerne d’uranium naturel, dans les installations de « conversion » d’Orano à Pierrelatte.

Publié le 03/12/2020

Usine Georges Besse II de séparation des isotopes de l'uranium par centrifugation Transformation de substances radioactives - SET

Non-respect d’une règle relative à la maîtrise du risque de criticité

La société Orano Cycle a déclaré le 2 décembre 2020 à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif relatif au non-respect d’une règle relative à la maîtrise du risque de criticité[1] dans son usine d’enrichissement de l’uranium Georges Besse II.
Voir les avis d'incident

Courriers de position

Courriers de position des installations nucléaires du site Orano du Tricastin

Courrier du 14 mai 2014

Plateforme de Marcoule et site du Tricastin

Atalante Laboratoire de recherche et de développement et étude de production des actinides - CEA

Canalisation de transport de gaz naturel de Saint-Martin de Crau (13) à Saint-Avit (26)

Voir les courriers de position

Réglementation

Réglementation concernant les installations nucléaires du site Orano du Tricastin

Publié le 23/06/2022

AUTORISATION DE MODIFICATION NOTABLE

Décision n° CODEP-DRC-2022-023379 du Président de l’ASN du 22 juin 2022

Décision CODEP-DRC-2022-023379 du président de l’Autorité de sûreté nucléaire du 22 juin 2022 autorisant Orano Chimie-Enrichissement à modifier de manière notable les règles générales d’exploitation (RGE) des parcs d'entreposage des INB nos 178, 179, 93 et 155

Publié le 15/04/2022

AUTORISATION DE MODIFICATION NOTABLE

Décision CODEP-DRC-2022-005099 du président de l’ASN du 14 avril 2022

Décision CODEP-DRC-2022-005099 du président de l’Autorité de sûreté nucléaire du 14 avril 2022 autorisant Orano Chimie-Enrichissement à modifier de manière notable le référentiel de sûreté de l’INB n° 138 pour autoriser le spectre URT dans la casemate chaudronnerie (42D)
Voir les textes réglementaires

Participation du public

Participation du public concernant les installations nucléaires du site Orano du Tricastin

Consultation du 07/01/2022 au 22/01/2022

Installation d’assainissement et de récupération de l’uranium (IARU) Usine

Projet de décision de l’ASN portant dérogation à la décision n° 2015-DC-0532 de l’ASN du 17 novembre 2015

Projet de décision de l’ASN portant dérogation à la décision n° 2015-DC-0532 de l’Autorité de sûreté nucléaire du 17 novembre 2015 relative au rapport de sûreté des installations nucléaires de base, concernant l’installation nucléaire de base 138 exploitée par Orano Chimie-Enrichissement sur son site du Tricastin

[2022.01.02]

0 Contributions

Consultation du 15/11/2021 au 06/12/2021

Installation d’assainissement et de récupération de l’uranium (IARU) Usine

Orano CE - INB 138 - Site du Tricastin

Les projets de décision de l’ASN, mis en consultation du 15 novembre au 6 décembre 2021 concernent la mise à jour de l’encadrement des rejets de l’installation nucléaire de base (INB) 138, dénommée IARU (« Installation d’Assainissement et de Récupération de l’Uranium »), implantée sur le site du Tricastin et exploitée par Orano Chimie-Enrichissement.

[2021.11.56]

0 Contributions

Voir les participations du public