Laboratoire d'examens des combustibles actifs (Leca) et station de traitement, d'assainissement et de reconditionnement de combustibles irradiés (Star)

Le Laboratoire d’examen des combustibles actifs (LECA – INB 55) et la Station de traitement, d’assainissement et de reconditionnement (STAR), extension du LECA, constituent des outils d’expertise du CEA pour l’analyse des combustibles irradiés. Mis en service en 1964, le LECA permet au CEA de réaliser des examens destructifs et non destructifs sur des combustibles irradiés de la filière électronucléaire, de recherche et de la propulsion navale. L’installation étant ancienne, elle a été partiellement renforcée au début des années 2010 pour assurer sa tenue au séisme.

En bref

116

Lettres de suite d'inspection

5

Consultations du public

21

Avis d'incidents

28

Rêglementation

L’ASN a pris le 10 juillet 2020 une décision n° CODEP-CLG- 2020-036269 fixant les prescriptions applicables au LECA, au vu des conclusions de son réexamen périodique, qui conditionne la poursuite de fonctionnement à la limitation du terme source mobilisable de l’installation en situation accidentelle ainsi qu’à la réalisation de travaux pour l’amélioration de la maîtrise des risques liés au séisme, à l’incendie, à la foudre et à l’inondation. Le CEA avait identifié en 2019 les renforcements nécessaires pour garantir la stabilité du LECA à un séisme de niveau d’intensité équivalente au séisme maximal historiquement vraisemblable. Ces dispositions seront à mettre en œuvre avant fin 2023.

Mise en service en 1999, l’installation STAR est une extension du laboratoire LECA, conçue pour la stabilisation et le reconditionnement des combustibles irradiés.

Le CEA a transmis à l’ASN le rapport de réexamen de STAR en février 2018, il est actuellement en cours d’instruction.

Date de la dernière mise à jour : 10/09/2021