Laboratoire de haute activité LECA‑STAR

Le Laboratoire d’examen des combustibles actifs (LECAINB 55) et la Station de traitement, d’assainissement et de reconditionnement (STAR), extension du LECA, constituent des outils d’expertise du CEA pour l’analyse des combustibles irradiés. Mis en service en 1964, le LECA permet au CEA de réaliser des examens destructifs et non destructifs sur des combustibles irradiés de la filière électronucléaire, de recherche et de la propulsion navale. L’installation étant ancienne, elle a été partiellement renforcée au début des années 2010 pour assurer sa tenue au séisme.

En bref

160

Lettres de suite d'inspection

6

Consultations du public

23

Avis d'incidents

45

Rêglementation

Actualités

19 actualités

Publié le 16/05/2024 à 14:00

Rapport de l’ASN sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2023

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a présenté le 16 mai aux parlementaires de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST), son rapport sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2023 . À cette occasion, l’ASN a présenté ses sujets d’attention face aux nouvelles ambitions en matière nucléaire.

Publié le 20/02/2024 à 09:44

L’ASN valide la poursuite de fonctionnement de STAR

La Station de Traitement, d’Assainissement et de Reconditionnement (STAR) mise en service en 1999 est une extension du laboratoire LECA (INB 55), exploitée par le CEA sur le site de Cadarache (Bouches-du-Rhône), conçue pour la stabilisation et le reconditionnement des combustibles irradiés.

Publié le 01/08/2023 à 15:24

Construction du bâtiment de gestion des situations d’urgence sur le site CEA de Cadarache

Après l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima au Japon, survenu le 11 mars 2011, l’ASN a demandé aux exploitants d’installations nucléaires de réaliser des évaluations complémentaires de sûreté (ECS) prenant en compte des niveaux d’agressions naturelles extrêmes, allant au-delà de ceux pris en compte à la conception des installations.

Publié le 05/07/2023 à 09:20

Région PACA et Corse : sûreté nucléaire et radioprotection en 2022

A l’occasion de la parution du Rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale de Marseille de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2022 en région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Occitanie (ex-Languedoc-Roussillon) et collectivité de Corse.

Publié le 25/05/2023 à 15:35

Rapport de l’ASN sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2022

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a présenté le 25 mai aux parlementaires de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST), son rapport sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2022. À cette occasion, l’ASN a demandé que les réflexions menées dans le cadre de la prochaine programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) abordent le nucléaire de manière systémique.

Publié le 07/07/2022 à 10:45

Région PACA, ex-Languedoc-Roussillon et Corse : sûreté nucléaire et radioprotection en 2021

A l’occasion de la parution du Rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2021, la division territoriale de Marseille de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2021 en régions Provence-Alpes-Côte d’Azur, ex-région Languedoc-Roussillon et la collectivité de Corse.

Publié le 08/07/2021 à 10:15

Région PACA et collectivité de Corse : bilan 2020

A l’occasion de la parution du Rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale de Marseille de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2020 en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, ex-région Languedoc-Roussillon et dans la collectivité de Corse.

Publié le 13/04/2021 à 12:00

Centre CEA et chantier d’ITER à Cadarache : visite de l'ASN

Bernard Doroszczuk, président de l’ASN, accompagné de Jean-Luc Lachaume, commissaire, et de responsables de plusieurs entités de l’ASN ont visité, les 24 et 25 mars, le centre CEA de Cadarache et le chantier de l’installation ITER. Ils étaient reçus par François Jacq, administrateur général du CEA ainsi que par le directeur général d’ITER Organization, Bernard Bigot.

Publié le 25/06/2020 à 10:00

Régions PACA, Corse et ex-Languedoc-Roussillon : en 2019, le niveau reste globalement satisfaisant

A l’occasion de la parution du rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale de Marseille de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2019 en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, dans 5 départements de la région Occitanie (ex-Languedoc-Roussillon) et dans la collectivité de Corse.

Publié le 26/09/2019 à 10:30

Conférence de presse de Marseille : en 2018, le niveau est globalement satisfaisant

A l’occasion de la publication du rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale de Marseille de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2018 en région PACA et dans la collectivité de Corse ainsi que les perceptives pour 2019.

Publié le 05/07/2018 à 10:30

Provence-Alpes-Côte d'Azur - Sûreté nucléaire et la radioprotection le bilan 2017

L'ASN considère que le niveau de sûreté, de radioprotection et de protection de l’environnement des installations civiles du centre est globalement satisfaisant. L’ASN considère notamment que la rigueur d’exploitation et le respect des engagements, que l’ASN avait mis le CEA en demeure d’améliorer pour les installations STD et STE, sont revenus à un niveau satisfaisant. L’ASN a également pris acte de la reprise de la direction opérationnelle des installations ATPu et LPC [Atelier de technologie du plutonium (ATPu) et laboratoire de purification chimique (LPC)] par le CEA en janvier 2017, et reste attentive à la poursuite des opérations de démantèlement, débutées par Areva NC.

Publié le 28/01/2015 à 15:30

Noyau dur, situations d'urgence : prescriptions de l'ASN

En application des décisions de l’ASN du 5 mai 2011, AREVA et le CEA ont réalisé des évaluations complémentaires de sûreté (ECS) pour chacune de leurs installations présentant de forts enjeux, afin de prendre en compte le retour d’expérience de l’accident de Fukushima. Les « tests de résistance » (« stress tests ») réalisés en Europe pour les réacteurs de puissance ont en effet été étendus, en France, à toutes les installations nucléaires de base, y compris les installations du cycle et les installations de recherche. Les évaluations complémentaires de sûreté ont notamment pour objectif de déterminer les marges de sûreté dont disposent ces installations vis-à-vis des risques extrêmes tels que le séisme et l’inondation.