Ateliers de traitement de l’uranium enrichi (ATUE)

De 1963 à 1995, les ATUe (INB 52) assuraient la conversion en oxyde frittable de l’hexafluorure d’uranium (UF6) en provenance des usines d’enrichissement et effectuaient le retraitement chimique des déchets de fabrication des éléments combustibles. Le démantèlement de cette installation a été autorisé par décret en février 2006.

En bref

88

Lettres de suite d'inspection

5

Consultations du public

5

Avis d'incidents

29

Rêglementation

Courriers de position

3 courriers de position