ATeliers alpha et laboratoires d’analyses des transuraniens et d’études de retraitement (Atalante)

L’installation nucléaire de base Atalante (INB) 148 est située sur le centre CEA de Marcoule.

Les laboratoires Atalante, créés dans les années 1980, ont pour mission principale de mener des activités de R&D en matière de recyclage des combustibles nucléaires, de gestion des déchets ultimes et d’exploration de nouveaux concepts pour les systèmes nucléaires de quatrième génération. Afin d’étendre ces activités de recherche, des aménagements ont été réalisés en 2017 pour accueillir des activités et des équipements provenant du laboratoire d’études et de fabrication des combustibles avancés (Lefca) du centre CEA de Cadarache.

En bref

133

Lettres de suite d'inspection

3

Consultations du public

13

Avis d'incidents

22

Rêglementation

Appréciations 2021

À l’issue de l’analyse du rapport de réexamen de l’installation remis en décembre 2016, l’ASN a mis en consultation publique un projet de décision destiné à encadrer la poursuite de fonctionnement de l’INB. Le plan d’action d’amélioration du CEA dans ce cadre intègre notamment le renforcement de la maîtrise du risque d’incendie.

En juin 2021, l’exploitant a réouvert le laboratoire L6, fermé depuis l’événement, classé au niveau 1 sur l’échelle INES, survenu le 19 décembre 2018, qui avait conduit à l’éclatement d’un flacon contenant un liquide radioactif manipulé dans une boîte à gants, après avoir réalisé les contrôles et essais périodiques suspendus à la suite de l’accident. L’exploitant a ainsi pu réaliser les opérations de neutralisation des réactifs et de reprise des déchets contenus dans la boîte à gants concernée. L’ASN considère que les suites de cet événement ont été gérées de manière satisfaisante.

Par ailleurs, l’ASN avait constaté en 2020 des manquements dans le domaine de la radioprotection, de la gestion des écarts et de la conduite accidentelle, ainsi que pour l’organisation et les moyens de crise. L’ASN considère que des efforts ont été engagés dans le courant de l’année 2021 pour respecter les dispositions réglementaires sur ces sujets.

L’ASN considère que le niveau de sûreté est globalement satisfaisant dans les domaines de la gestion des écarts, de la prise en compte des facteurs organisationnels et humains et du respect des engagements, qui sont suivis et font l’objet d’une bonne traçabilité, avec des actions techniques réalisées et contrôlées. L’ASN maintient une vigilance sur la radioprotection des travailleurs et sur le respect de la réglementation relative à l’utilisation de substances dangereuses.

Date de la dernière mise à jour : 18/05/2022