Usine de production de radioéléments artificiels (CIS bio international)

L’UPRA constitue l’INB 29. Elle a été mise en service en 1964 par le CEA sur le site de Saclay, qui créa en 1990 la filiale CIS bio international, l’actuel exploitant. Cette filiale fut rachetée, à partir du début des années 2000, par plusieurs sociétés spécialisées dans la médecine nucléaire. En 2017, la maison mère de CIS bio international a fait l’acquisition de Mallinckrodt Nuclear Medecine LCC, pour former aujourd’hui le groupe Curium, qui possède trois sites de production (États‑Unis, France, Pays‑Bas).

En bref

147

Lettres de suite d'inspection

5

Consultations du public

49

Avis d'incidents

62

Rêglementation

Actualités

22 actualités

Publié le 05/07/2022 à 12:15

Région Centre-Val de Loire : sûreté nucléaire et radioprotection en 2021

A l’occasion de la parution du Rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale d’Orléans de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2021 en région Centre-Val de Loire.

Publié le 09/06/2021 à 09:30

Île-de-France : bilan 2020

A l’occasion de la parution du Rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, les divisions territoriales de Paris et d’Orléans de l’ASN présentent les conclusions des actions de contrôle qu’elles ont menées tout au long de l’année 2020 en région Île-de-France.

Publié le 03/06/2021 à 10:30

Centre-Val de Loire : bilan 2020

A l’occasion de la parution du Rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale d’Orléans de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2020 en région Centre-Val de Loire.

Publié le 11/06/2020 à 10:00

Île-de-France : en 2019, le niveau reste globalement satisfaisant

A l’occasion de la parution du rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, les divisions territoriales de Paris et d’Orléans de l’ASN présentent les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2019 en région Île-de-France (196 inspections dont 42 inspections dans le domaine de la sûreté nucléaire, 148 inspections dans le domaine du nucléaire de proximité et 6 inspections sur le thème du transport de substances radioactives).

Publié le 09/06/2020 à 10:20

Centre-Val de Loire : en 2019, le niveau reste globalement satisfaisant

A l’occasion de la parution du rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’état de sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, la division territoriale d’Orléans de l’ASN présente les conclusions des actions de contrôle qu’elle a menées tout au long de l’année 2019 en région Centre-Val de Loire.

Publié le 10/04/2018 à 08:52

CIS bio international - L'ASN met en demeure l'installation nucléaire

L’INB n° 29 est une usine de production de radioéléments artificiels exploitée par la société CIS bio international et située sur le site nucléaire de Saclay (Essonne).
Le 16 février 2016, au regard des conclusions du précédent réexamen périodique, l’ASN avait encadré la poursuite de fonctionnement de l’installation nucléaire de base (INB) no 29 par la décision 2016‑DC‑0542.

Publié le 14/09/2017 à 10:36

La sûreté nucléaire et la radioprotection dans la région Centre-Val de Loire en 2016

La division d’Orléans de l’ASN a présenté le 14 septembre le bilan de son action de contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection dans la région Centre-Val de Loire pour l’année 2016. Cette conférence de presse fait suite à la publication par l’ASN de son Rapport sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2016. Au regard des 148 inspections qu’elle a réalisées en 2016, l’ASN considère que le niveau de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en région Centre-Val de Loire reste globalement satisfaisant.

Publié le 08/09/2016 à 16:50

L’ASN lève la mesure de consignation à l’encontre de CIS bio international

L’UPRA est une installation nucléaire de base produisant des radioéléments artificiels destinés au secteur médical. Elle est exploitée par la société CIS bio international sur le site de Saclay (Essonne). Par sa décision du 19 juillet 2016, l’ASN lève la mesure de consignation qu’elle avait prise à l’encontre de cette installation dans sa décision du 3 mars 2015.

Publié le 27/04/2016 à 14:00

UPRA : mise en demeure de CIS bio international

Le 5 avril 2016, l’ASN a mis en demeure la société CIS bio international de se conformer aux règles applicables à l’Usine de production de radioéléments artificiels (UPRA, INB 29) pour la maîtrise des risques liés à l’incendie.

Publié le 30/03/2015 à 11:30

Nouvelle procédure de consignation d'une somme d'argent - société CIS bio

L’ASN engage vis-à-vis de la société CIS bio international, qui exploite l’Usine de production de radioéléments artificiels (UPRA) sur la commune de Saclay, une nouvelle procédure de consignation de somme répondant du montant actualisé des travaux restant à réaliser dans l’installation pour se conformer à des prescriptions de réduction du risque d’incendie. En effet, un incendie dans cette usine est susceptible de provoquer des rejets radioactifs accidentels.

Publié le 22/12/2014 à 11:15

Deuxième procédure de consignation d'une somme d'argent - CIS bio international

L’Autorité de sûreté nucléaire engage à nouveau, vis-à-vis de la société CIS bio international, qui exploite l’Usine de production de radioéléments artificiels (UPRA) sur la commune de Saclay, une procédure de consignation de somme répondant du montant des travaux à réaliser dans l’une des ailes du bâtiment pour se conformer à des prescriptions de réduction du risque d’incendie. En effet, un incendie dans cette usine est susceptible de provoquer des rejets radioactifs accidentels.

Publié le 17/11/2014 à 09:30

Le Conseil d’Etat rejette la demande de la société CIS bio international

Par décision du 6 mai 2014, l’ASN a mis en demeure la société CIS bio international de se mettre en conformité, suivant un calendrier déterminé, avec les dispositions d’une prescription relative à la maîtrise du risque incendie. CIS bio international a saisi l’ASN d’un recours gracieux contre la décision du 6 mai 2014, recours rejeté par l’ASN par décision du 15 juillet 2014.

Publié le 08/10/2014 à 14:00

Consignation d’une somme d’argent vis-à-vis de la société CIS bio international

L’Autorité de sûreté nucléaire engage vis-à-vis de la société CIS bio international, qui exploite l’Usine de production de radioéléments artificiels (UPRA) sur la commune de Saclay, un processus de consignation de somme répondant du montant des travaux à réaliser dans l’une des ailes du bâtiment pour se conformer à des prescriptions de réduction du risque d’incendie. En effet, un incendie dans cette usine est susceptible de provoquer des rejets radioactifs accidentels.