Centrale nucléaire de Gravelines

Vue aérienne de la centrale nucléaire de Gravelines - © EDF/HappyDay/J.-L. Burnod
Vue aérienne de la centrale nucléaire de Gravelines - © EDF/HappyDay/J.-L. Burnod

Le site de Gravelines abrite la centrale nucléaire exploitée par EDF dans le département du Nord, à 21 km à l'Est de Calais et à 15 km à l'Ouest de Dunkerque.

Les installations sont implantées en bordure de la mer du Nord, immédiatement à l'Ouest de la jetée des Huttes de l'avant port Ouest de Dunkerque. Le site se trouve à 30 km de la Belgique et à 60 km de la Grande-Bretagne. Cette centrale nucléaire est constituée de 6 réacteurs à eau sous pression (900 MWe) d'une puissance totale de 5400 MWe. Les réacteurs 1 et 2 constituent l'installation nucléaire de base (INB) 96, les réacteurs 3 et 4 l'INB 97, les réacteurs 5 et 6 l'INB 122.

En bref

628

Lettres de suite d'inspection

18

Consultations du public

256

Avis d'incidents

252

Rêglementation

Vue aérienne de la centrale nucléaire de Gravelines - © EDF/HappyDay/J.-L. Burnod
Vue aérienne de la centrale nucléaire de Gravelines - © EDF/HappyDay/J.-L. Burnod

Avis d'incidents

256 avis d'incidents

Publié le 24/05/2020

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Non-respect des spécifications techniques d’exploitation du réacteur

Le 29 avril 2020, l’exploitant de la centrale nucléaire de Gravelines a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire un événement significatif pour la sûreté relatif au non-respect des spécifications techniques d’exploitation du réacteur 2 concernant la disponibilité d’un système de ventilation des locaux RRI.

Publié le 19/05/2020

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse Réacteurs de 900 MWe - EDF

Défauts de résistance au séisme de matériels des groupes électrogènes de secours à moteur diesel

Le 17 avril 2020, EDF a déclaré à l’ASN des défauts de résistance au séisme de matériels des groupes électrogènes de secours des réacteurs 1 et 4 de la centrale nucléaire de Cruas, du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Chinon B et du réacteur 1 de la centrale nucléaire de Gravelines.

Publié le 01/04/2020

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Indisponibilité partielle du circuit de refroidissement du réacteur à l’arrêt

Le 17 mars 2020, l’exploitant de la centrale nucléaire de Gravelines a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire un événement significatif pour la sûreté relatif à l’indisponibilité partielle du circuit de refroidissement du réacteur à l’arrêt (RRA).

Publié le 01/04/2020

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Non-respect des spécifications techniques d’exploitation du réacteur

Le 17 mars 2020, l’exploitant de la centrale nucléaire de Gravelines a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire un événement significatif pour la sûreté relatif au non-respect des spécifications techniques d’exploitation du réacteur 2 concernant la disponibilité d’un circuit de refroidissement.

Publié le 01/04/2020

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Non-respect d’une mesure compensatoire liée à la ségrégation du carbone

Le 23 mars 2020, l’exploitant de la centrale nucléaire de Gravelines a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire un événement significatif pour la sûreté relatif au non-respect d’une mesure compensatoire liée à la présence d’une zone de ségrégation du carbone sur un générateur de vapeur du réacteur 2.

Publié le 24/03/2020

Centrale nucléaire du Blayais Réacteurs de 900 MWe - EDF

Défaut de résistance au séisme d’armoires électriques et châssis de relayage réacteurs de 900 MWe

Le 31 janvier 2020, EDF a déclaré à l’ASN un évènement significatif pour la sûreté portant sur un risque d’entrechoquement en cas de séisme entre des armoires électriques et des châssis de relayage des réacteurs de 900 MWe des centrales nucléaires du Blayais, du Bugey (à l’exception du réacteur 4), de Chinon, de Cruas, de Dampierre-en-Burly, de Gravelines et de Saint-Laurent-des-Eaux.

Publié le 23/01/2020

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Détection tardive de l’indisponibilité du turbo-alternateur de secours

Le 7 janvier 2020, l’exploitant de la centrale nucléaire de Gravelines a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire un événement significatif relatif à la détection tardive de l’indisponibilité du turbo-alternateur de secours du réacteur 3.

Publié le 23/12/2019

Centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux Réacteurs de 900 MWe - EDF

Reclassement au niveau 1 de l’échelle INES d’un événement significatif affectant le combustible MOX

EDF a reclassé au niveau 1 de l’échelle INES un événement significatif pour la sûreté nucléaire portant sur le cumul de deux anomalies affectant le combustible à base d’oxyde mixte d’uranium et de plutonium (MOX) de certains réacteurs nucléaires de 900 MWe.

Publié le 25/11/2019

Centrale nucléaire du Blayais Réacteurs de 900 MWe - EDF

Défauts de résistance au séisme de matériels des groupes électrogènes de secours à moteur [...]

EDF a déclaré le 30 octobre 2019 un événement significatif pour la sûreté relatif à des défauts de résistance au séisme de certains matériels contribuant au fonctionnement des groupes électrogènes de secours à moteur diesel (diesels de secours) de plusieurs de ses réacteurs de 900 MWe.

Publié le 24/11/2019

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Non-respect des spécifications techniques d’exploitation du réacteur 2

Le 4 novembre 2019, l’exploitant de la centrale nucléaire de Gravelines a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté, relatif au non-respect des spécifications techniques d’exploitation du réacteur 2, à la suite de l’injection involontaire de bore dans les tuyauteries du circuit primaire du réacteur lors de la réalisation d’un essai périodique du circuit d’injection de sécurité.

Publié le 24/07/2019

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Détection tardive de l’indisponibilité de la turbopompe d’alimentation de secours en eau [...]

Le 16 juillet 2019, l’exploitant de la centrale nucléaire de Gravelines a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire un événement significatif pour la sûreté relatif à la détection tardive de l’indisponibilité de la turbopompe d’alimentation de secours en eau (ASG[1]) des générateurs de vapeur du réacteur 4.

Publié le 21/07/2019

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Non-respect des STE des réacteurs 1 et 2 de la centrale nucléaire de Gravelines

Le 8 juillet 2019, l’exploitant de la centrale nucléaire de Gravelines a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif au non-respect des spécifications techniques d’exploitation des réacteurs 1 et 2 de la centrale nucléaire de Gravelines concernant la disponibilité d’un système de ventilation du bâtiment des auxiliaires nucléaires.

Publié le 10/07/2019

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Non-respect des STE du réacteur 6 de la centrale nucléaire de Gravelines

Le 25 juin 2019, l’exploitant de la centrale nucléaire de Gravelines a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté, relatif au non-respect des spécifications techniques d’exploitation du réacteur 6 concernant le dépassement de la concentration maximale en bore du circuit primaire.

Publié le 06/06/2019

Centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux Réacteurs de 900 MWe - EDF

"Diesels de secours" de Saint-Laurent-des-Eaux : incident de niveau 2

EDF a déclaré le 6 mai 2019 un évènement significatif portant sur un risque de dégradation de tuyauteries des groupes électrogènes de secours à moteur diesel du fait de leur potentiel contact avec des éléments de génie civil en cas de séisme. Cet événement a été classé par l’ASN au niveau 2 de l’échelle INES pour les centrales nucléaires de Civaux, Gravelines et Paluel et au niveau 1 pour les réacteurs des centrales nucléaires de Fessenheim, Cruas, Saint-Laurent-des-Eaux et Nogent-sur-Seine, ainsi que pour le réacteur 3 de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly, les réacteurs 2 et 3 de la centrale nucléaire du Tricastin et le réacteur 1 de la centrale nucléaire du Blayais.

Publié le 06/06/2019

Centrale nucléaire du Tricastin Réacteurs de 900 MWe - EDF

Défaut de résistance au séisme du circuit d’alimentation en eau brute

EDF a déclaré à l’ASN en plusieurs étapes, le 27 novembre 2018, le 21 janvier 2019 et le 13 mars 2019, un événement significatif concernant un défaut de résistance au séisme de brides des pompes du circuit d’alimentation en eau brute (SEC) des réacteurs 1 et 2 de la centrale nucléaire de Chinon B, des réacteurs 1, 3 et 5 de la centrale nucléaire de Gravelines, des réacteurs 1 et 2 de la centrale nucléaire de Belleville et des réacteurs 1 à 4 de la centrale nucléaire du Tricastin.