Centrale nucléaire de Gravelines

Vue aérienne de la centrale nucléaire de Gravelines - © EDF/HappyDay/J.-L. Burnod
Vue aérienne de la centrale nucléaire de Gravelines - © EDF/HappyDay/J.-L. Burnod

Le site de Gravelines abrite la centrale nucléaire exploitée par EDF dans le département du Nord, à 21 km à l'Est de Calais et à 15 km à l'Ouest de Dunkerque.

Les installations sont implantées en bordure de la mer du Nord, immédiatement à l'Ouest de la jetée des Huttes de l'avant port Ouest de Dunkerque. Le site se trouve à 30 km de la Belgique et à 60 km de la Grande-Bretagne. Cette centrale nucléaire est constituée de 6 réacteurs à eau sous pression (900 MWe) d'une puissance totale de 5400 MWe. Les réacteurs 1 et 2 constituent l'installation nucléaire de base (INB) 96, les réacteurs 3 et 4 l'INB 97, les réacteurs 5 et 6 l'INB 122.

En bref

625

Lettres de suite d'inspection

18

Consultations du public

256

Avis d'incidents

249

Rêglementation

Vue aérienne de la centrale nucléaire de Gravelines - © EDF/HappyDay/J.-L. Burnod
Vue aérienne de la centrale nucléaire de Gravelines - © EDF/HappyDay/J.-L. Burnod

Avis d'incidents

256 avis d'incidents

Publié le 09/09/2022

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Non-respect des délais de réparation d’une fonction du système de protection

Le 30 août 2022, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif au non-respect du délai de réparation d’une fonction du système de protection du réacteur (RPR) du réacteur 2.

Publié le 24/08/2022

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Dépassement de la durée annuelle d’indisponibilité des échangeurs

Le 10 août 2022, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif au dépassement de la durée annuelle d’indisponibilité des échangeurs du circuit de refroidissement intermédiaire du réacteur 4 de la centrale nucléaire de Gravelines.

Publié le 17/08/2022

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Non-respect des règles générales d’exploitation sur le réacteur 5

Le 8 août 2022, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif au non-respect des règles générales d’exploitation concernant l’indisponibilité d’un des deux systèmes de mesure de la puissance nucléaire du réacteur 5.

Publié le 08/08/2022

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Détection tardive de l’indisponibilité d’un capteur du circuit d’injection de sécurité

Le 29 juillet 2022, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif à l’indisponibilité d’un capteur du circuit d’injection de sécurité du réacteur 5 de la centrale nucléaire de Gravelines, détectée de manière tardive, ayant conduit à un non-respect des règles générales d’exploitation.

Publié le 05/08/2022

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Contamination corporelle externe d’un travailleur

Le 27 juillet 2022, l’exploitant de la centrale nucléaire de Gravelines a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire un événement significatif relatif à la radioprotection concernant le dépassement du quart d’une limite de dose individuelle annuelle autorisée pour un intervenant.

Publié le 29/07/2022

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Indisponibilité des deux voies de la source froide du réacteur 2

Le 15 juillet 2022, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif à l’indisponibilité des deux voies de la source froide du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Gravelines.

Publié le 28/07/2022

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Contamination corporelle externe d’un travailleur

Le 19 juillet 2022, l’exploitant de la centrale nucléaire de Gravelines a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire un événement significatif relatif à la radioprotection concernant le dépassement du quart d’une limite de dose individuelle annuelle autorisée pour deux intervenants.

Publié le 20/03/2022

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Détection tardive de l’indisponibilité partielle de la fonction de [...]

Le 8 mars 2022, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif à la détection tardive de l’indisponibilité partielle de la fonction de recirculation du circuit d’injection de sécurité du réacteur 1 de la centrale nucléaire de Gravelines.

Publié le 16/03/2022

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Détection tardive de l’indisponibilité d’une pompe - réacteur 2

Le 10 mars 2022, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif à la détection tardive de l’indisponibilité d’une pompe du système de contrôle volumétrique et chimique du circuit primaire principal du réacteur 2.

Publié le 09/02/2022

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Contamination corporelle externe d’un travailleur

Le 31 janvier 2022, l’exploitant de la centrale nucléaire de Gravelines a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire un événement significatif relatif à la radioprotection concernant le dépassement du quart d’une limite de dose individuelle annuelle autorisée.

Publié le 17/11/2021

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Sorties du domaine de fonctionnement autorisé du réacteur 4

Le 9 novembre 2021, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif à la sortie du domaine de fonctionnement autorisé par les règles générales d’exploitation du réacteur 4, en raison d’une pression trop basse du circuit primaire principal.

Publié le 28/10/2021

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Contamination corporelle externe d’un travailleur

Le 26 octobre 2021, l’exploitant de la centrale nucléaire de Gravelines a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire un événement significatif relatif à la radioprotection concernant le dépassement du quart d’une limite de dose individuelle annuelle autorisée.