Installation d'ionisation de Dagneux

La société IONISOS dans son établissement de Dagneux, situé à 30 km au nord-est de Lyon, abrite un irradiateur industriel qui utilise le rayonnement issu de sources de cobalt 60 pour, notamment, stériliser du matériel médical (seringues, pansements, prothèses) et polymériser des matières plastiques. L’activité totale des sources de la cellule D3, seul irradiateur encore en fonctionnement, doit rester inférieure à 81,4 PBq. Cette installation ne rejette pas d'effluents radioactifs dans l'environnement. Cet irradiateur en fonctionnement constitue, avec les piscines des deux anciens irradiateurs, l'installation nucléaire de base n°68 (INB). A la demande de l'ASN (Autorité de sûreté nucléaire), des détecteurs d'intrusion complémentaires, asservis à la descente des sources en position sûre en fond de piscine, ont été récemment mis en place afin de diminuer aussi bas que possible le risque d'exposition externe.

En bref

28

Lettres de suite d'inspection

1

Consultations du public

2

Avis d'incidents

7

Rêglementation

Réglementation

Voir aussi:

7 textes

Publié le 09/10/2020

AUTORISATION DE MODIFICATION NOTABLE

Décision n° CODEP-LYO-2020-048117 du Président de l’ASN du 7 octobre 2020

Décision n° CODEP-LYO-2020-048117 du Président de l’Autorité de sûreté nucléaire du 7 octobre 2020 rejetant la demande d’autorisation de IONISOS de modifier de manière notable les modalités d’exploitation autorisées de l’installation nucléaire de base no 68.

Publié le 13/07/2018

AUTORISATION DE MODIFICATION NOTABLE

Décision n° CODEP-LYO-2018-034175 du Président de l’ASN du 9 juillet 2018

Décision n° CODEP-LYO-2018-034175 du Président de l’Autorité de sûreté nucléaire du 9 juillet 2018 autorisant Ionisos à prolonger la durée d’utilisation de la source scellée radioactive no 60015 au sein de l’installation nucléaire de base no 68

Publié le 27/12/2013

DÉCISIONS DE L'ASN

Décision n° 2013-DC-0387 de l’ASN du 17 décembre 2013

Décision n° 2013-DC-0387 de l’Autorité de sûreté nucléaire du 17 décembre 2013 prescrivant à IONISOS de procéder à une évaluation complémentaire de sûreté de ses installations nucléaires de base (INB 68, 146 et 154) au regard de l’accident survenu à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi