Base chaude opérationnelle du Tricastin (BCOT)

La Base chaude opérationnelle du Tricastin (BCOT) constitue l’INB 157. Elle est exploitée par EDF et avait pour vocation l’entretien et l’entreposage de matériels et outillages provenant des circuits et matériels contaminés des réacteurs électronucléaires, à l’exclusion des éléments combustibles.

En bref

65

Lettres de suite d'inspection

2

Consultations du public

6

Avis d'incidents

11

Rêglementation

Principales étapes réglementaires

Décret d'autorisation (DAC)

Création par décret du 29 novembre 1993 JO du 07/12/1993
 Autorisation de mise en exploitation de février 1995
 Mise en service définitive prononcée en octobre 2000

Rapport de sûreté (RS)

Mise à jour du référentiel RS le 08/02/2005

Règles générales d'Exploitation (RGE)

Mise à jour des RGE le 31/10/2008

Plan d'Urgence interne

PUI indice 02 d'octobre 2006

Etude déchets

Etude déchets indice 2 d'octobre 2005 (version initiale d'octobre 2002)

Les risques

Principales matières nucléaires manipulées

Cobalt 58, Cobalt 60, Manganèse 54.

Accidents de référence pris en compte dans le PUI

  • accident enveloppe pour le PUI : Incendie dans le local d'entreposage tampon, relâchement de 2,4 GBq (50% Co58, 25% Co60 et 25% Mn54), dose pour la première année évaluée à 0,55 mSv à 100m et 0,11 mSv à 500m.
  • autres accidents : incendie dans une casemate, mise à nu d'un tube guide, chute de récipient avec ouverture contenant du matériel contaminé hors zone contrôlée, chute d'un conteneur de tube guide avec ouverture,...
  • accident hors dimensionnement : rejet de 6 GBq correspondant à la propagation de l'incendie de l'entreposage tampon, aux autres entreposages, dose pour la première année évaluée à 1,38 mSv à 100m et 0,28 mSv à 500m.
  • Pas d'accident retenu dans le PPI du Tricastin (dose pour la première année inférieure à 1 mSv/an).

Plan Particulier d'Intervention (PPI)

PPI du Tricastin

Date de la dernière mise à jour : 17/05/2022