Série d'incidents survenus lors du redémarrage du réacteur

Publié le 04/10/2001

Centrale nucléaire du Bugey Réacteurs de 900 MWe - EDF

Au cours du redémarrage du réacteur 4 à la suite de son arrêt décennal, une série de six incidents significatifs s'est produite entre le 18 et le 22 septembre 2001. Ces incidents sont provisoirement classés au niveau 0 de l'échelle internationale des événements nucléaires.

Ces six incidents successifs mettent en cause le respect des règles d'assurance qualité par l'exploitant. Trois de ces incidents concernent des matériels qui ont fait l'objet de modifications importantes durant l'arrêt du réacteur. Ces derniers s'analysent comme suit :

  • deux arrêts automatiques du réacteur dus à une mauvaise appréhension par les opérateur de conduite de la vidange lente d'un générateur de vapeur ;
  • un arrêt automatique du réacteur lié à un défaut de logique dans le système de mesure du flux neutronique (RPN) ;

Le 21 septembre 2001, l'Autorité de sûreté nucléaire a demandé à l'exploitant de surseoir aux opérations de redémarrage du réacteur dans l'attente d'avoir la certitude que le système de mesure du flux neutronique soit apte à remplir ses fonctions.

Après examen, l'Autorité de sûreté nucléaire a décidé le mardi 25 septembre 2001 d'autoriser l'exploitant à poursuivre les opérations de redémarrage du réacteur numéro 4.

Une inspection réactive sera conduite par l'Autorité de sûreté nucléaire le 4 octobre 2001 afin d'approfondir les origines et le déroulement de ces incidents.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Événement hors échelle