Rejet incontrôlé d'effluents liquides dans la Loire

Publié le 28/11/2002

Centrale nucléaire de Chinon B Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 18 novembre, la centrale nucléaire de Chinon a rejeté accidentellement dans la Loire quelques mètres cubes d'effluents radioactifs.

Les effluents liquides de l'installation sont collectés et stockés dans des réservoirs spécifiques. Après analyse chimique et radiologique, ils sont rejetés dans la Loire sous certaines conditions par l'intermédiaire d'un circuit de rejet.

A la suite d'une intervention de maintenance réalisée sans la procédure requise, une vanne reliant le circuit de rejet et un circuit de purge est restée ouverte. De ce fait, lors du rejet programmé du 18 novembre, une partie des effluents s'est déversée dans ce circuit de purge. Le réservoir de ce circuit a alors débordé et les effluents se sont écoulés dans un siphon d'égout avant de rejoindre la Loire. Ces effluents n'ont donc pas fait l'objet d'une mesure de contrôle radiologique pendant le rejet.

L'activité en tritium ainsi rejetée a été estimée à 1,2 MBq/l.

En raison du rejet de ces effluents radioactifs par un circuit inapproprié et du non-respect de la procédure, cet événement a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie