Rejet d'eau non conforme à la réglementation en sortie de station d'épuration

Publié le 12/12/2003

Centrale nucléaire de Cattenom Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 3 octobre 2003, une concentration en azote supérieure au seuil autorisé dans l'arrêté préfectoral de rejet a été mesurée dans les effluents non radioactifs produits par la station d'épuration du centre nucléaire de production d'électricité de Cattenom.

La station d'épuration collecte et traite les eaux usées du CNPE (sanitaires, restauration, station de déminéralisation) avant rejet dans le milieu naturel. En fin de traitement, l'eau circule dans un clarificateur afin de collecter les boues issues du traitement des effluents. Lors d'un prélèvement d'eau pour analyse en aval du clarificateur, la concentration en azote total mesurée était de 55 mg/L alors que la réglementation impose une concentration maximale de 40 mg/L avant rejet. Lors du prélèvement, l'industriel procédait à un nettoyage du clarificateur, ce qui a provoqué une modification temporaire de la concentration en azote des effluents rejetés.

L'événement ne mettant pas en cause la sûreté nucléaire de l'installation ou des substances radioactives, il n'est pas classé dans l'échelle INES. Les analyses chimiques qui ont été effectuées ultérieurement sont conformes à la réglementation.

Cet événement fera l'objet d'une analyse de la part de l'industriel qui sera transmise à l'Autorité de sûreté nucléaire.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Événement hors échelle