Redémarrage interrompu

Publié le 09/06/2000

Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le vendredi 9 juin, les opérations préalables au démarrage, après arrêt pour rechargement en combustible, du réacteur n° 3 du CNPE de Dampierre, ont été interrompues. Un mouvement social du personnel n'a pas permis la réalisation d'essais de capteurs nécessaires au redémarrage souhaité par la direction. 

Suite à cet incident déclaré au niveau 0 de l'échelle INES, l'analyse effectuée a permis de mettre en évidence un défaut d'organisation dans la planification et le suivi de ces essais, conduisant l'exploitant à reclasser, le 13 juin, cet incident au niveau 1 de l'échelle INES pour défaut d'assurance qualité.

Cet incident n'a eu comme conséquence que de retarder le redémarrage du réacteur. Celui-ci aura lieu lorsque les essais nécessaires auront été réalisés.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie