Réacteurs 1 et 2 Défaut dans la gestion du parc des instruments de mesure

Publié le 06/10/2000

Centrale nucléaire de Golfech Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 6 octobre, les chaînes neutroniques de puissance des réacteurs 1 et 2 ont été déclarées hors service en raison d'une défaillance dans l'application du programme d'étalonnage de capteurs utilisés pour valider mensuellement l'information donnée par ces chaînes.

EDF doit surveiller en permanence le flux des neutrons émis par le coeur du réacteur pour pouvoir contrôler toute augmentation intempestive de puissance nucléaire. Il dispose pour cela de divers moyens de mesures : les chaînes de puissance sont utilisées pour mesurer ce flux de neutrons lorsque le réacteur est en fonctionnement.

Ces chaînes de puissance sont contrôlées au cours des arrêts pour rechargement qui, à Golfech, surviennent tous les dix-huit mois. Les capteurs d'essais utilisés pour valider l'information donnée par ces chaînes doivent être étalonnées périodiquement, tous les 6 mois.

Le 6 octobre, les techniciens du CNPE de Golfech se sont aperçus, lors de la réalisation d'une vérification mensuelle, que les capteurs d'essais utilisés sur les 2 réacteurs n'étaient plus à jour de leur étalonnage : le délai prescrit pour cet étalonnage était dépassé d'une année environ. Cette situation a pour conséquence l'impossibilité de garantir l'information donnée par les chaînes neutroniques de puissance, qui sont alors déclarées hors service.

L'incident a été classé au niveau 1 de l'échelle INES qui en comporte 7, pour un manquement aux règles de l'assurance de la qualité dans la gestion du parc d'instruments de mesure du CNPE, lui-même révélateur d'un défaut de culture de sûreté.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie