Réacteur n°5 Perte de deux sources radioactives

Publié le 12/05/2005

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 07 mai 2005, au cours de la préparation de l'opération de mise en place de deux capsules d'irradiation dans la cuve du réacteur n° 5 à l'arrêt, la centrale nucléaire de Gravelines a constaté la disparition de ces capsules.

Les capsules d'irradiation contiennent chacune une source radioactive de neptunium 237 de faible activité. Leur rôle est de permettre de suivre l'évolution des caractéristiques du métal de la cuve du réacteur sous l'effet du flux neutronique.

La mise en place de ces capsules dans la cuve du réacteur n°5, initialement prévue en 2003, n'avait pas pu être réalisée. Les capsules, conditionnées dans un emballage spécifique, ont alors été entreposées dans un local non prévu pour le stockage permanent de sources. En mai 2005, lors de la préparation des opérations de mise en place des capsules, l'exploitant n'a pas pu les retrouver.

Les sources perdues sont contenues dans un ensemble d'environ 1,5 mètre de longueur et 3 centimètres de côté lui-même conditionné dans un emballage. Une personne qui resterait en permanence pendant un an à une distance d'un mètre de cette source subirait une exposition de l'ordre du quart de la limite maximale annuelle autorisée pour les personnes du public (1 mSv).

L'exploitant a engagé une recherche approfondie sur le site pour tenter de retrouver les sources.

Cet incident a été classé au niveau 1 de l'échelle INES pour défaut de qualité dans la gestion des substances radioactives.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie