Réacteur n°4 Non-respect des spécifications techniques d'exploitation - Confinement du bâtiment réacteur non conforme aux spécifications définies lors des opérations de rechargement du combustible.

Publié le 13/08/2004

Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly Réacteurs de 900 MWe - EDF

L'exploitant a procédé, lors de la visite décennale du réacteur n°4, à l'épreuve de l'enceinte en béton du bâtiment réacteur. Celle-ci consiste à soumettre l'enceinte à une pression 5 fois supérieure à la pression atmosphérique et permet de tester son étanchéité globale.

Le vendredi 11 juin 2004, lors du repli du chantier, le prestataire a procédé à la dépose des systèmes de gonflage des sas d'accès au bâtiment réacteur pendant les opérations de rechargement du combustible sans les autorisations nécessaires.

De plus, lors de l'analyse de l'événement, l'exploitant a conclu au non respect des prescriptions techniques de confinement du bâtiment réacteur demandées lors des opérations de rechargement du combustible, à l'absence de réalisation de test de requalification des installations suite à l'intervention et à un défaut de serrage de certains équipements.

Le contrôle a alors été étendu aux autres réacteurs du site. L'exploitant a constaté des défauts identiques sur le réacteur n°3 pour laquelle l'épreuve de l'enceinte a été réalisée en 2003.

Suite à ces constatations, les installations des 2 réacteurs ont été remises en conformité en juillet 2004.

Cet événement a fait l'objet d'une première déclaration à l'Autorité de sûreté nucléaire le 11 juin 2004 qui a été complétée suite à l'analyse menée par le site le 5 juillet 2004 puis le 27 juillet 2004.

Cet incident n'a pas eu de conséquence sur le fonctionnement de l'installation et sur l'environnement.

Cependant, en raison du non respect des spécifications techniques d'exploitation et des nombreuses lacunes identifiées dans le processus d'assurance qualité, cet événement a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie