Réacteur n°4 Non respect des règles générales d'exploitation

Publié le 14/05/2004

Centrale nucléaire de Paluel Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 7 mai, une variation de puissance du réacteur a été réalisée pendant un essai de calibrage d'une chaîne de surveillance, ce qui n'est pas autorisé par les règles générales d'exploitation.

Le fonctionnement du réacteur doit être surveillé en permanence pour pouvoir contrôler toute augmentation intempestive de puissance. Divers moyens de mesures assurent cette surveillance : les chaînes de « puissance » utilisées en fonctionnement normal, les chaînes « intermédiaires » utilisées lors du démarrage du réacteur, et les chaînes « sources » capables de mesurer de très faibles flux lorsque le réacteur est à l'arrêt.

Les règles générales d'exploitation imposent de réaliser un essai de calibrage des chaînes de puissance avant chaque arrêt pour rechargement. L'arrêt du réacteur n°4 est prévu en juin 2004.

Le 7 mai, un essai de calibrage d'une des quatre chaînes de puissance est en cours. Les règles générales d'exploitation requièrent qu'aucune variation de puissance du réacteur ne soit réalisée durant ce type d'essai. Suite à une demande anticipée du réseau national de distribution d'électricité, une augmentation de puissance du réacteur a néanmoins été engagée alors que l'essai de calibrage n'était toujours pas terminé.

L'écart a été identifié dans le cadre des actions de surveillance des activités en salle de commande. Les actions ont immédiatement été engagées pour retrouver la stabilité de la puissance du réacteur.

Cet événement n'a eu aucune conséquence sur la santé des travailleurs, ni sur l'environnement. Toutefois, en raison du non respect des règles générales d'exploitation, cet incident a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie