Réacteur n°1 Indisponibilité du groupe turbo-alternateur de secours

Publié le 24/06/2005

Centrale nucléaire de Penly Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 10 avril 2005, pendant la phase de redémarrage du réacteur n°1, l'indisponibilité du groupe turbo-alternateur de secours a été constatée à la suite d'un essai périodique. Après examen, il s'avère que cette indisponibilité remontait au mois de décembre 2004.

Le groupe turbo-alternateur de secours est un matériel important pour la sûreté en cas de perte totale des alimentations électriques. Il permet alors d'utiliser la vapeur disponible du circuit secondaire du réacteur pour alimenter à la fois la sauvegarde des informations en salle de commande du réacteur et la pompe auxiliaire qui garantit l'étanchéité des pompes primaires qui assurent le refroidissement du coeur.

Le groupe turbo-alternateur de secours avait fait l'objet d'une opération de maintenance en décembre 2004 afin de réparer une vanne. A l'issue de cette opération de maintenance, les essais réalisés n'ont pas détecté que le réglage ne permettait pas d'assurer une complète ouverture de la vanne à 15 bars. Par conséquent, en cas de perte totale des alimentations électriques, le groupe turbo-alternateur n'aurait pas eu assez de puissance pour remplir son rôle.

Le réglage de la vanne d'alimentation du groupe turbo-alternateur de secours a été remis en conformité dès la détection de l'écart en avril 2005.

En raison du non-respect des spécifications techniques d'exploitation, cet incident a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie