Réacteur n° 1 Indisponibilité d'une des pompes d'injection de sécurité

Publié le 06/12/2005

Centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 14 novembre 2005, lors de la réalisation d'un essai périodique destiné à vérifier la disponibilité des matériels importants pour la sûreté, l'exploitant du réacteur numéro 1 de Nogent-sur-seine a constaté que la pompe d'injection de sécurité en moyenne pression d'une des deux voies ne démarrait pas.

Chaque réacteur possède un système d'injection de sécurité. Ce système permettrait, en cas d'accident entraînant une fuite importante de fluide de refroidissement du circuit primaire du réacteur, d'introduire de l'eau borée sous moyenne pression dans celui-ci afin d'étouffer la réaction nucléaire et d'assurer le refroidissement du coeur. Il est constitué de deux voies redondantes, capable chacune d'assurer l'intégralité de la fonction d'injection de sécurité.

Après investigation, il s'est avéré qu'à la suite du mauvais embrochage de la cellule électrique de la pompe, celle-ci a été indisponible du 08 octobre au 14 novembre 2005. Le délai d'indisponibilité a été supérieur aux 3 jours autorisés par les spécifications d'exploitation (STE) pour l'indisponibilité d'une des deux voies du système.

Compte tenu de la durée d'indisponibilité, cet incident a été classé au niveau 1 de l'échelle INES, qui en compte 7.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie