Réacteur 4 Intégrité de l'enceinte de confinement du réacteur non conforme pendant la vidange d'un générateur de vapeur

Publié le 23/04/2004

Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 3 avril 2004, alors que le réacteur 4 était à l'arrêt et les opérations de déchargement du combustible en cours, la vidange d'un des générateurs de vapeur a été réalisée avec une configuration des circuits qui traversent l'enceinte de confinement non conforme aux spécifications techniques d'exploitation.

Dans la partie secondaire des générateurs de vapeur, l'eau chauffée par échange thermique avec le circuit primaire se transforme en vapeur et entraîne ensuite le turbo-alternateur qui produit l'électricité fournie au réseau. En phase d'arrêt du réacteur, la vidange des générateurs de vapeur est nécessaire pour réaliser des opérations de maintenance et des contrôles périodiques.

La vidange d'un générateur de vapeur, lorsqu'elle est réalisée simultanément avec les opérations de déchargement du combustible, doit s'effectuer avec une configuration des circuits qui traversent l'enceinte du bâtiment réacteur spécifiée dans les règles générales d'exploitation, afin de garantir l'intégrité de celle-ci.

Pendant la vidange, un clapet sur la ligne d'alimentation en eau du générateur était ouvert pour maintenance. Cette situation n'avait pas été identifiée et a conduit à la rupture de l'intégrité de l'enceinte de confinement du réacteur. Le générateur a été partiellement vidangé dans cette configuration jusqu'à la détection de l'anomalie et la remise en conformité des circuits. L'événement n'a eu de conséquence ni sur la sûreté, ni sur l'environnement.

Cet événement a été classé au niveau 1 de l'échelle internationale des évènements nucléaires (INES).

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie