Réacteur 3 Non-respect des spécifications techniques d'exploitation

Publié le 21/04/2002

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 21 avril, lors de la réalisation d'un essai périodique sur des clapets coupe-feu du réacteur 3, le système de ventilation des locaux périphériques a été rendu totalement indisponible contrairement aux exigences des spécifications techniques d'exploitation.

Le système de ventilation des locaux périphériques est destiné à extraire l'air des zones abritant les traversées de l'enceinte du bâtiment réacteur coté extérieur de l'enceinte, de façon à interdire la propagation de l'air éventuellement contaminé dans ces locaux vers l'extérieur et à en assurer la filtration.

Lors de l'essai de manoeuvre de ses clapets coupe-feu, ce système, a été rendu indisponible durant 25 minutes alors que les spécifications techniques d'exploitation requièrent sa disponibilité.

Le risque de rendre indisponible le système de ventilation des locaux périphériques lors des essais sur les clapets coupe-feu avait été identifié par l'exploitant. Il avait été décidé de réaliser l'essai de manoeuvre des clapets de système lors d'un arrêt du réacteur, lorsque la disponibilité de ce système n'est pas requis.

Etant donné que le risque d'indisponibilité était identifié et que les parades associées n'ont pas été appliquées, cet incident a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

 

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie