Réacteur 3 Découverte de défauts sur des tuyauteries

Publié le 30/06/2000

Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 30 juin, lors du redémarrage du réacteur 3, des contrôles préventifs, réalisés systématiquement, ont détecté des défauts sur des tuyauteries de faible diamètre (piquages) situées sur le circuit de secours d'alimentation en eau des générateurs de vapeur (circuit ASG).
Le réacteur était à l'arrêt pour des opérations de rechargement en combustible et de maintenance.
Ces défauts, de nature identique, affectent quatre tuyauteries auxiliaires de faible diamètre (deux centimètres) qui servent à mesurer différents paramètres (pression, débit…) du circuit d'eau sur lequel elles sont implantées.
Le réacteur ne redémarrera qu'après qu'EDF ait établi les causes d'apparition de ces défauts et effectué les réparations nécessaires.

Du fait de la possibilité d'une défaillance de mode commun (plusieurs piquages affectés simultanément) sur ce circuit, cet incident a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie