Réacteur 2 Perte de la ventilation au cours d'une manutention combustible

Publié le 23/03/2004

Centrale nucléaire de Fessenheim Réacteurs de 900 MWe en attente de démantèlement - EDF

Vendredi 19 mars 2004, le réacteur n°2 de Fessenheim était en production. Une manutention de combustible était en cours dans le bâtiment de stockage des assemblages combustibles. Une ventilation supplémentaire à la ventilation permanente du bâtiment doit être utilisée pendant toute la durée de la manutention. Cette ventilation a été arrêtée avant la fin de la manipulation du combustible.

Cet écart a été découvert lors d'une ronde d'un agent. La manutention a été suspendue le temps de la remise en route de la ventilation.

Cette anomalie n'a eu aucune conséquence sur la sûreté dans la mesure où il n'y a pas eu d'incident de manutention durant la période où la ventilation était arrêtée.

Cet écart est dû à une erreur de planification car l'équipe assurant la conduite du réacteur n'a pas été informée au préalable de la réalisation de manipulations d'assemblages combustibles. C'est pourquoi cette anomalie a été déclarée par l'exploitant au niveau 1 de l'échelle INES.

 

 

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie