Réacteur 2 Indisponibilité d'une voie du circuit d'eau brute secourue

Publié le 12/09/2001

Centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 30 août, une voie du circuit d'eau brute secourue est restée indisponible pendant 11 h 30.

Le circuit d'eau brute secourue (SEC) sert, via le circuit de refroidissement intermédiaire, à assurer le refroidissement des matériels importants pour la sûreté des réacteurs. Il est constitué de deux lignes redondantes (appelées voies A et B), comportant chacune deux pompes et deux échangeurs.

Le 30 août, le nettoyage prévu d'un des deux échangeurs n'a pu être réalisé. L'autre échangeur a alors été nettoyé sans que le premier soit remis en service. Une mauvaise préparation du changement d'échangeur est à l'origine de l'erreur.

Pendant l'opération, les deux échangeurs de la même voie ont été simultanément hors service, ce qui a rendu la voie indisponible. Le refroidissement des systèmes importants pour la sûreté était néanmoins assuré par l'autre voie.

Compte tenu de l'insuffisance des contrôles de bonne remise en fonctionnement du premier échangeur, qui met en évidence un manque de culture de sûreté, cet incident a été classé au niveau 1 de l'échelle internationale des événements nucléaires (INES).

 

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie