Réacteur 2 Indisponibilité d'un circuit de refroidissement intermédiaire

Publié le 05/02/2004

Centrale nucléaire de Cattenom Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 21 janvier 2004, une fuite d'eau a été détectée sur l'un des deux circuits de refroidissement intermédiaire du réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Cattenom. Cette fuite avait déjà été diagnostiquée le 7 décembre 2003 mais les réparations nécessaires n'avaient pas été réalisées. Entre ces deux dates, le circuit a été considéré comme disponible par l'exploitant alors que son état ne permettait pas un fonctionnement normal.

Le circuit de refroidissement intermédiaire permet de refroidir, en fonctionnement normal comme en situation accidentelle, l'ensemble des matériels et fluides des systèmes auxiliaires et de sauvegarde du réacteur. En cas de rupture totale de la tuyauterie et donc d'indisponibilité de l'un des circuits de refroidissement intermédiaire, le temps nécessaire pour arrêter le réacteur aurait été allongé.

Comme l'indisponibilité de ce circuit a été identifiée avec retard, et que les délais de réparation n'ont pas été respectés, cette anomalie a été classée au niveau 1 de l'échelle INES.

 

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie