Réacteur 2 Erreur de rechargement en combustible

Publié le 30/06/2004

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 23 juin 2004, le réacteur 2, en arrêt depuis le 29 mai 2004, était en cours de rechargement en combustible. Une erreur de manutention des assemblages combustibles s'est produite, durant cette opération, et a conduit à introduire dans la cuve du réacteur 4 assemblages combustibles sur des positions différentes de celles qu'ils devaient occuper.

Les opérations de rechargement en combustible s'effectuent suivant des procédures rigoureuses, devant garantir que tous les assemblages combustibles sont positionnés dans la cuve du réacteur à l'endroit exact prévu par le plan de chargement.

Après avoir introduit le 43e assemblage dans la cuve du réacteur, l'exploitant s'est rendu compte que celui-ci n'était pas celui attendu. Les opérations de rechargement ont aussitôt été interrompues. Après vérification, il a été mis en évidence que le 40e assemblage n'avait pas été placé en cuve, et qu'en conséquence 4 assemblages se trouvaient décalés d'une place par rapport à leur position prévue. Ces 4 assemblages ont été retirés de la cuve du réacteur et retournés dans leurs alvéoles d'origine, à l'intérieur du bâtiment de stockage du combustible.

Cet incident, lié en première analyse à des erreurs humaines, met en évidence une lacune dans le système de contrôle du rechargement. Il n'a pas eu de conséquence sur l'environnement et sur la sécurité du personnel.

Compte tenu du défaut de culture de sûreté mis en évidence, cet incident a été classé, le 25 juin 2004 par EDF, au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie