Réacteur 1 Série d'incidents survenus lors du redémarrage du réacteur

Publié le 09/03/2001

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse Réacteurs de 900 MWe - EDF

 Au cours du redémarrage du réacteur 1 à la suite de son arrêt pour rechargement en combustible, une série de cinq incidents significatifs s'est produite entre le 9 et le 17 mars.

Ces cinq incidents successifs mettent en cause le respect des consignes et des règles générales d'exploitation par les équipes de conduite ainsi que le respect des règles d'assurance qualité par les agents chargés de la maintenance des systèmes d'automatisme, ils s'analysent comme suit :

- quatre arrêts automatiques du réacteur initiés par des opérations de maintenance sur les systèmes d'automatisme ; l'un de ces arrêts automatiques n'a pas été correctement pris en compte par les équipes de conduite qui n'ont pas respecté les procédures de conduite incidentelle ;
- un changement d'état du réacteur sans que soit respectée une des conditions requises par les spécifications techniques d'exploitation (STE) pour le circuit de refroidissement à l'arrêt (RRA).

Deux de ces incidents sont classés au niveau 1 de l'échelle INES. Les trois autres évènements sont classés au niveau 0.

Une inspection réactive a été conduite par l'Autorité de sûreté nucléaire le 21 mars 2001 afin d'examiner les origines et le déroulement de ces incidents. Au cours de cette inspection, un plan d'actions correctives a été présenté par Electricité de France.

Après analyse, ce plan d'action a été jugé insuffisant par l'Autorité de sûreté nucléaire qui a décidé de soumettre l'autorisation de redémarrage du réacteur à la mise en oeuvre d'un plan d'actions renforcé dans le domaine de la conduite de l'installation.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie