Réacteur 1 Perte d'alimentation électrique partielle

Publié le 16/11/2000

Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 16 novembre au matin, l'action intempestive d'un dispositif de protection d'un tableau de distribution électrique a interrompu l'alimentation d'une partie des matériels du réacteur 1. La défaillance d'un composant électrique semble être à l'origine de cet événement.

Par conception, les centrales nucléaires comportent deux sources d'électricité distinctes pour alimenter leurs matériels. La défaillance survenue n'a concerné qu'une des deux sources et les matériels nécessaires à la mise à l'arrêt du réacteur sont restés disponibles.

En application des procédures de conduite, l'exploitant a immédiatement arrêté la réaction nucléaire et a ramené le réacteur vers un état d'arrêt sûr, en dépressurisant le circuit primaire. Il a utilisé pour cela les matériels qui restaient alimentés.
L'alimentation électrique de l'ensemble des matériels de la centrale a été rétablie le 16 novembre en début d'après-midi.

Le réacteur 1 devait s'arrêter pour un arrêt programmé le 17 novembre au soir et l'exploitant a choisi de ne pas le redémarrer avant cet arrêt pour maintenance.

Des investigations complémentaires seront effectuées pour déterminer l'origine exacte de cet événement.

Cet incident a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie