Réacteur 1 Indisponibilité de l'appoint automatique au primaire

Publié le 17/08/2004

Centrale nucléaire de Gravelines Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le réacteur n° 1 de la centrale nucléaire de Gravelines est en arrêt pour maintenance et rechargement de combustible depuis le 31 juillet 2004.

Afin d'optimiser le déroulement des travaux, l'exploitant a anticipé la réalisation d'un test sur un robinet. Or, dans l'analyse préalable des risques liés à ce test, il n'a pas identifié que celui-ci induit l'indisponibilité d'une fonction particulière (l'appoint automatique en réfrigérant primaire).

Cette indisponibilité aurait pu conduire à une insuffisance de refroidissement, en cas de brèche du circuit primaire.

Le test débute le 3 août à 19 h mais l'exploitant ne s'aperçoit du problème que le 4 août à 23 h et le corrige alors.

Formellement, l'indisponibilité ainsi provoquée constitue un écart aux règles générales d'exploitation applicables.

Compte tenu de la durée de l'écart, l'Autorité de Sûreté Nucléaire retient le classement de cet incident au niveau 1 de l'échelle INES.

 

 

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie