Perte de confinement lors du dépotage du contenu d’une citerne

Publié le 14/06/2021

Usine de préparation d'hexaflorure d'uranium (Comurhex) Transformation de substances radioactives - Comurhex

Le 7 juin 2021, une fuite de poudre d’uranium s’est produite dans le hall de dépotage d’une citerne d’uranium naturel, dans les installations de « conversion » d’Orano à Pierrelatte.

Les citernes de transport utilisées entre les sites Orano de Malvési et de Pierrelatte sont dotées de bouchons d’évent, qui sont fermés à Malvési avant expédition. Au titre des procédures liées au transport des substances radioactives, un contrôle des citernes est effectué avant l’expédition. à réception, un autre contrôle est mené sur ces citernes sur le site de Pierrelatte avant les opérations de dépotage, qui sont effectuées dans un hall confiné.

Le 7 juin, les équipes de Pierrelatte ne se sont pas aperçues, lors des contrôles, que la chainette retenant le bouchon de l’évent d’une citerne contenant de l’uranium naturel sous forme solide s’était partiellement insérée, lors de sa fermeture à Malvési, entre le bord inférieur du bouchon et le bord de l’ouverture, provoquant une inétanchéité. Lors de la montée en pression de la citerne pour son dépotage, une dispersion de poudre s’est produite, ce qui a entraîné le déclenchement de l’alarme de la balise de surveillance atmosphérique du hall. Les équipes n’ont cependant pas immédiatement suspendu le dépotage car cette balise avait provoqué des alarmes intempestives les fois précédentes. Une fois la dispersion de poudre identifiée, les opérations ont été suspendues, la citerne a été mise dans une configuration sure et des opérations d’assainissement du hall et de la citerne ont été engagées.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les installations, les personnes et l’environnement. Toutefois, la gestion de l’événement sur le site a connu quelques écarts ou retards, traduisant des défauts de culture de sûreté. Sur proposition de l’exploitant, cet événement a donc été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie